WTA : Mladenovic nie pour Bajin

WTA : Mladenovic nie pour Bajin©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 22 mars 2019 à 13h20

En dépit de la présence de l'ancien coach de Naomi Osaka dans son box lors de sa nouvelle défaite d'entrée, vendredi à Miami contre la Chinoise Yafan Wang, Kristina Mladenovic nie toute collaboration actuelle ou à venir avec Sascha Bajin.

La présence de Sascha Bajin sur le court à l'entraînement avec Kristina Mladenovic puis dans le box de la Française pour son premier match à Miami avait mis le feu aux poudres. L'intéressée a rapidement refroidi tout le monde : oui, Bajin est venue pour elle en Floride, non, il ne sera pas son entraîneur. Après sa nouvelle défaite au premier tour d'un tournoi, vendredi face à la Chinoise Yafan Wang (6-3, 6-3), la Nordiste a nié catégoriquement sa soi-disante collaboration, actuelle ou future, avec l'ancien coach de Naomi Osaka. « Il n'y a rien. C'est un ami de longue date. Il vit en Floride. Il est passé me regarder. Je ne sais pas de quelles rumeurs vous me parlez. S'il y avait quelque chose, on vous l'aurait annoncé. Je n'ai rien à vous dire. On se connaît depuis très longtemps. Depuis qu'il travaillait avec Serena (Williams) et que j'arrivais sur le circuit. Je ne peux pas vous en dire plus. Il adore le tennis, il n'a pas de joueuse », a assuré Mladenovic, qui travaille sans entraîneur depuis sa séparation de 2016 avec Georges Goven, et ne semble visiblement pas pressée d'en trouver un nouveau.

Mladenovic : « Je ne vois rien de noir dans ma situation »

« Mon coach, c'est moi », déclarait-elle encore récemment dans un discours qui en disait long sur sa manière actuelle de voir les choses. Après cette énième désillusion de l'ex-numéro 1 française, passée en un an et demi du Top 20 à la seconde moitié du Top 100 (elle est aujourd'hui 68eme mondiale), on ne saurait pourtant que trop conseiller à « Kiki » de laisser quelqu'un prendre de nouveau sa destinée en main. Et plus encore Bajin, parvenue à faire d'Osaka la joueuse qu'elle est aujourd'hui. Pour Mladenovic, rien ne presse. D'ailleurs, en dépit de sa nouvelle déroute de vendredi, la petite amie de Dominic Thiem ne s'alarme toujours pas. « La situation est telle qu'elle est, je ne vois rien de noir dans ma situation. C'est juste que ce n'est pas acceptable de faire autant de fautes directes. » Le jeune entraîneur allemand body-buildé pourrait l'aider notamment à gommer ce déchet. Peut-être même qu'il est déjà en train d'y travailler. A en croire Mladenovic, on est loin du compte. A suivre de près tout de même.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.