WTA - Miami : Andreescu de retour en finale, Barty défendra son titre

WTA - Miami : Andreescu de retour en finale, Barty défendra son titre©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 02 avril 2021 à 08h19

Victorieuse du tournoi de Miami en 2019, Ashleigh Barty défendra son titre ce samedi, après sa victoire 6-3, 6-3 contre Elina Svitolina. La n°1 mondiale sera opposée à Bianca Andreescu, venue à bout (7-6, 3-6, 7-6) à l'issue d'un terrible combat de près de trois heures de la Grecque Maria Sakkari, tombeuse en quarts d'Osaka et tout près de signer un nouvel exploit.



Bianca Andreescu de retour en finale 19 mois plus tard. La jeune Canadienne titrée il y a deux ans à Indian Wells, Toronto et à l'US Open avec à la clé le premier titre de sa jeune carrière dans un tournoi du Grand Chelem n'a plus disputé de finale depuis ce sacre à New York de début septembre 2019, aux dépens de Serena Williams. Une fâcheuse habitude depuis ce premier trophée dans un Majeur qu'elle a gommée jeudi à Miami en s'imposant face à Maria Sakkari en demi-finales à l'issue d'une lutte folle entre les deux joueuses. En trois sets, dont deux bouclés sur des jeux décisifs (9-7 et 7-4) et près de trois heures de jeu (7-6, 3-6, 7-6), la 9eme mondiale et tête de série numéro 8 en Floride a finalement eu raison de la Grecque qui avait créé la sensation en quarts de finale en faisant chuter une Naomi Osaka qui n'avait pas perdu le moindre match depuis le début de la saison. La 25eme au classement n'est pas passée bien loin de signer un nouvel exploit. Déjà tout près de remporter la première manche (elle s'est procuré deux balles de set), Sakkari, après avoir recollé de très belle façon à une manche partout, avait en effet pris les devants dans le dernier set. Après avoir mené 4-2, la Grecque a même servi pour la finale, à 6-5. Une nouvelle opportunité qu'elle a laissé passer, avant, ensuite de ne pas peser bien lourd dans le jeu décisif, remporté 7-4 par Andreescu.

Barty défendra son titre 

Ashleigh Barty a sauvé une balle de match contre Kristina Kucova pour son entrée en lice à Miami la semaine passée, mais la n°1 mondiale défendra bel et bien son titre ce samedi ! L'Australienne, après avoir éliminé Jelena Ostapenko, Victoria Azarenka et Aryna Sabalenka, a poursuivi son beau parcours en éliminant la n°5 mondiale, Elina Svitolina, qu'elle n'avait battue jusque-là qu'une fois sur six.  Elle s'est imposée 6-3, 6-3 en 1h26, au terme d'un match bien maîtrisé, même si elle a dû aller se faire soigner aux vestiaires à la fin du premier set, peut-être pour une douleur aux abdominaux, qui étaient strappés. Barty a entamé le match tambour battant, avec un break d'entrée et un autre à 3-1. Svitolina a réussi à effacer l'un de ses breaks de retard (4-2), mais pas deux, et après avoir manqué une balle de 4-4, a de nouveau perdu son service à 5-3, et donc le set. Dans la deuxième manche, l'Australienne n'a pas semblé ressentir de douleur au moment de servir, et a été la première à breaker, à 2-1. Svitolina est parvenue à débreaker dans la foulée après un très long jeu (3-2), mais elle a perdu de suite son service (4-2), et Barty n'a pas eu de peine à conclure. Même si le score est un brin sévère pour l'Ukrainienne, c'est bien Barty qui disputera la finale samedi, la 15eme de sa carrière (9 victoires - 5 défaites) et la deuxième cette année après celle remportée au Yarra River Classic de Melbourne. Assurée de rester n°1 mondiale lundi prochain, elle partira favorite, contre Bianca Andreescu.



MIAMI (Etats-Unis, WTA 1000, dur extérieur, 2 730 000€)
Tenante du titre (en 2019) : Ashleigh Barty (AUS)

Finale
Barty (AUS, n°1) - Andreescu (CAN, n°8)

Demi-finales
Barty (AUS, n°1) bat Svitolina (UKR, n°5) : 6-3, 6-3
Andreescu (CAN, n°8) bat Sakkari (GRE, n°23) : 7-6 (7), 3-6, 7-6 (4)

Quarts de finale
Barty (AUS, n°1) bat Sabalenka (BIE, n°7) : 6-4, 6-7 (5), 6-3
Svitolina (UKR, n°5) bat Sevastova (LET) : 6-3, 6-2
Andreescu (CAN, n°8) bat Sorribes Tormo (ESP) : 6-4, 3-6, 6-3
Sakkari (GRE, n°23) bat Osaka (JAP, n°2) : 6-0, 6-4

Vos réactions doivent respecter nos CGU.