WTA : Maman en septembre et sur les courts en janvier ? Le pari fou de Serena Williams

WTA : Maman en septembre et sur les courts en janvier ? Le pari fou de Serena Williams©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 08 septembre 2017 à 11h44

Serena Williams (35 ans) de retour sur les courts en janvier prochain pour disputer l'Open d'Australie ? Dans l'esprit de la championne américaine et maman d'une petite fille depuis une semaine, les choses semblent en tout cas très claires et la cadette des sœurs Williams bien décidée à respecter le « plan osé » qu'elle avait évoqué un mois avant d'accoucher. A savoir reprendre la compétition à Melbourne pour y défendre son titre.

Visiblement, l'ancienne numéro 1 mondiale n'a pas renoncé au planning qu'elle s'est fixée, à en croire Patrick Muratoglou, interrogé à ce sujet sur Eurosport. « Je suis incroyablement heureux pour elle, a d'abord réagi l'entraîneur et ex-compagnon de la joueuse. Quand elle m'a appelé pour me dire qu'elle était enceinte, dans la même phrase, elle m'a dit : ''je suis enceinte, mais je n'en ai pas fini avec le tennis et je veux que tu m'attendes. Elle m'a dit qu'il lui restait des choses à terminer dans le tennis. Elle est à la fois une joueuse de tennis et une mère et elle va devoir gérer les deux. Elle veut être capable de gagner des tournois du Grand Chelem, sinon, elle arrêtera. »

Pour le moment, l'heure n'est pas à la retraite pour celle qui a donné naissance à une petite fille vendredi dernier. Mais son coach ne pense pas pour autant qu'il faut qu'elle fasse tout pour être prête à rejouer dès l'Open d'Australie. Et si Serena semble très emballée par cette idée, Mouratoglou, lui, se montre bien plus prudent. « Elle m'a dit il y a quelques mois que son but était de jouer l'Open d'Australie, je lui ai répondu : ''Ecoute, si tu es prête, tu le joueras. Mais si tu ne l'es pas, ce ne sera pas un problème, tu n'as pas à te mettre la pression. » Et l'intéressé d'aller plus loin encore dans son raisonnement : « A partir du moment où l'on sentira qu'elle est prête à reprendre la compétition, elle le fera. Si c'est en Australie, ce sera super. Mais si c'est un peu plus tard, ce sera très bien également (...) L'idée, c'est de reprendre l'entraînement dès qu'elle est prête. Mais avoir un bébé, ce n'est pas une mince affaire, donc il faut laisser le temps à son corps de s'en remettre. Quand son corps sera de nouveau normal, il sera temps de la remettre à niveau physiquement et tennistiquement. » Mais l'entraîneur de 47 ans connaît trop sa protégée pour tenter de parier sur sa date de retour. D'autant qu'avec elle, même l'impossible paraît possible, à l'entendre. « Serena n'a aucune limite. A chaque fois que je pensais qu'elle ne ferait pas quelque chose, elle l'a fait, donc maintenant, je ne dis plus rien. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
23 commentaires - WTA : Maman en septembre et sur les courts en janvier ? Le pari fou de Serena Williams
  • On a les mêmes bûcherons dans le Jura !!!!
    Mais eux ça se voit que ce sont des hommes ................

  • Quant on vient d'avoir un bébé, il faut être présent. L'aimer soi-même et pas par des nounous du moins pas de suite. Ou alors l'on n'en fait pas ! c'est vrai qu'elle est pauvre la petite...

  • Niveau 0,0 pour ces internautes!
    Si au moins ils avaient la même carrière que cette championne...

  • Avec de bons biberons made in América ....tout lui est possible ...enfin presque

  • Elle a des impôts à payer ! ou son narcissisme a satisfaire ?