WTA - Lyon : Garcia, première demie depuis juillet

WTA - Lyon : Garcia, première demie depuis juillet©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 05 mars 2022 à 13h03

Qualifiée pour les demi-finales du tournoi de Lyon, Caroline Garcia carbure dans sa ville. Pour la première fois depuis de nombreux mois, la Française, 74eme mondiale, a l'occasion de se hisser en finale.



Vendredi, Caroline Garcia a encore fait chavirer le public lyonnais, « son » public, dans « son » tournoi. Au Palais des sports de Gerland, le Française, retombée au 74eme rang mondial après avoir été 4eme en septembre 2018, a assuré. Tombeuse renversante de la Belge Alison Van Uytvanck (4-6, 6-3, 7-5) après avoir été menée 4-1 dans la dernière manche, « Caro » Garcia s'est qualifiée pour le dernier carré du tournoi WTA de Lyon.

Garcia : « Une fierté et un honneur de pouvoir jouer avec une ambiance pareille »

« Ce n'est pas encore fini, mais, à la maison, je ne pouvais pas rêver mieux, a souligné la joueuse de 28 ans, portée par toute l'assistance vendredi contre la tête de série numéro 7, comme elle l'avait été dès son entrée en lice face à la tête de série n°1 Camila Giorgi et Martina Trevisan au 2eme tour. « C'est l'avantage de jouer en France. Et à Lyon c'est encore mieux. La salle s'y prête bien, ça résonne bien et le public était assez chaud. Je pense qu'il a eu un bon spectacle et ça aide. Pour moi, c'est une fierté et un honneur de pouvoir jouer avec une ambiance pareille. »


Elle retrouve le sourire après plusieurs mois compliqués

Caroline Garcia disputera samedi sa première demi-finale depuis juillet dernier au tournoi de Lausanne. Elle avait alors subi la loi de sa compatriote Clara Burel (5-7, 6-2, 6-2). Lauréate de 7 titres (plus 3 finales) depuis le début de sa carrière qui stagne depuis plusieurs années, la Lyonnaise affrontera la Chinoise Shuai Zhang, une autre tête de série (n°8) et classée 64eme, samedi après-midi. Après plusieurs mois compliqués parsemés de doutes et un changement de structure (elle n'est plus entraînée par son père Louis-Paul depuis le printemps 2021), Garcia parvient à enchaîner plusieurs succès. « Depuis plusieurs mois, je n'avais pas réussi à enchainer les matchs, dont ça me fait du bien. C'est important et je prends du plaisir à jouer ce jeu à risque. Et quand ça ne passe pas, mentalement, j'arrive à rester calme et présente », se félicite la représentante tricolore.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.