WTA - Lyon : Dodin et Garcia ne verront pas les demi-finales

WTA - Lyon : Dodin et Garcia ne verront pas les demi-finales©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 06 mars 2020 à 21h21

Éliminée, Océane Dodin n'a pas démérité face à Sofia Kenin en quarts à Lyon. Caroline Garcia s'arrête là également.

Qualifiée sans jouée pour les quarts de finale suite au forfait de la tête de série suisse Teichmann, Océane Dodin s'est arrêtée à ce stade de la compétition ce vendredi. Battue logiquement (6-1, 6-7, 6-2, 1h53 de jeu) par Sofia Kenin, l'Américaine victorieuse du dernier Open d'Australie, la jeune Nordiste n'a pourtant pas démérité. Enfin, pas tout de suite. Pendant une heure, Dodin a en effet vécu un calvaire contre la cinquième mondiale. Après n'avoir fait qu'une bouchée de la Française dans le premier set, Kenin semblait même partie pour la terrasser de la même façon dans la manche suivante. Menée 5-2, puis 5-3 avec service à suivre pour son adversaire, la 130eme mondiale s'est alors révoltée. Soudainement métamorphosée par rapport au début de rencontre, Dodin a d'abord trouvé la force pour gommer son retard. Elle a ensuite fait jeu égal avec l'héroïne de Melbourne, poussée dans un jeu décisif remportée par celle qui avait gagné à Saint-Pétersbourg le mois dernier son premier match depuis 2018. Malheureusement pour la chouchou du public lyonnais le temps d'un match, elle a probablement laissé trop de plumes pour parvenir à recoller à l'issue de cette remontée fabuleuse, et elle l'a payé dans la dernière manche, de nouveau expédié par l'Américaine, qui avait déjà joué avec le feu la veille face à la Roumaine Cristian. Sans pour autant se brûler.


Garcia balayée 

Dodin sortie avec les honneurs, ce tournoi de Lyon, pour sa première édition, n'aura donc pas le plaisir de voir au moins une Française en demi-finales. Caroline Garcia, qui partait pourtant favorite face à la Belge, a en effet pris une correction contre Alison Van Uytvanck (6-2, 6-2) en 1h10 de jeu. Toujours aussi décevante, la Lyonnaise passée tout près d'une plus grosse déconvenue encore au premier tour contre une autre Belge Greet Minnen, qui n'est autre que la petite amie de... Van Uytvanck, a déjoué du premier au dernier point contre la 62eme mondiale, tête de série comme elle dans le Rhône mais moins bien classée que la Française (62eme, contre 46eme pour Garcia). La Belge n'a pas attendu plus de trois jeux pour matérialiser sa nette domination sur un premier break, vite suivi d'un deuxième pour boucler la manche en 32 minutes. Dans le deuxième set, Garcia, toujours aussi fébrile, a craqué sur sa première mise en jeu, puis de nouveau sur sa dernière du match, sans même réussir une seule fois, elle, à s'emparer du service de son adversaire. Si Van Uytvanck voulait venger sa compagne après sa désillusion du premier tour (Minnen avait laissé passer deux balles de match), elle ne pouvait pas mieux s'y prendre.


Friedsam inarrêtable ! 

La première qualifiée pour les demi-finales du tournoi de Lyon se nomme Daria Kasatkina. La jeune joueuse russe de 22 ans passée tout près de la sortie face à Pauline Parmentier au premier tour s'est hissée dans le dernier carré vendredi après sa victoire en trois sets face à l'Italienne Camila Giorgi (6-2, 4-6, 6-2) en près de deux heures de jeu (1h59). A part dans la deuxième manche, remportée par la joueuse classée au 94eme rang mondial, Kasatkina a fait cavalier seul pour décrocher à l'arrivée un billet pour sa première demi-finale de la saison mais aussi la première pour elle depuis sa victoire à Moscou en octobre 2018. Invitée par les organisateurs à participer à cette première édition de l'épreuve, la Russe affrontera samedi Anna-Lena Friedsam pour une place en finale. Bourreau la veille de Kristina Mladenovic,  la joueuse allemande de 26 ans redescendue à la 136eme place du classement mondial s'est offert en trois sets (3-6, 7-6, 6-2) une autre tête de série, vendredi en quarts de finale, en la personne de Viktoria Kuzmova (n°8). L'ancienne membre du Top 50 freinée par une longue blessure n'est pourtant pas passée très loin de la correctionnelle. Après avoir perdu le premier set face à la Slovaque classée au 85eme rang mondial, Friedsam s'est ainsi retrouvé embarquée dans un jeu décisif, qu'elle a remporté (7-4) avant de ne laisser que des miettes à son adversaire dans le dernier set.



LYON (France, WTA International, dur indoor, 250 000€)
Première édition

Demi-finales
Kenin (USA, n°1) - Van Uytvanck (BEL, n°5)
Kasatkina (RUS, WC, n°7) - Friedsam (ALL)

Quarts de finale
Kenin (USA, n°1) bat Dodin (FRA) : 6-1, 6-7 (5), 6-2
Van Uytvanck (BEL, n°5) bat Garcia (FRA, n°3) : 6-2, 6-2
Kasatkina (RUS, WC, n°7) bat Giorgi (ITA) : 6-2, 4-6, 6-2
Friedsam (ALL) bat Kuzmova (SLQ, n°8) : 3-6, 7-6 (4), 6-2

Huitièmes de finale
Kenin (USA, n°1) bat Cristian (ROU, Q) : 6-7 (5), 7-5, 6-4
Dodin (FRA) bat Teichmann (SUI, n°6) : forfait
Garcia (FRA, n°3) bat Bonaventure (BEL) : 7-5, 6-2
Van Uytvanck (BEL, n°5) bat Tomova (BUL) : 3-6, 6-4, 7-6 (2)

Kasatkina (RUS, WC, n°7) bat Bara (ROU, Q) : 6-3, 6-2
Giorgi (ITA) bat Cornet (FRA, n°4) : 4-6, 7-6 (5), 6-2
Kuzmova (SLQ, n°8) bat Martincova (RTC) : 6-4, 4-6, 6-4
Friedsam (ALL) bat Mladenovic (FRA, n°2) : 6-3, 6-3

1er tour
Kenin (USA, n°1) bat Diatchenko (RUS) : 6-4, 6-3
Cristian (ROU, Q) bat Hon (AUS) : 6-2, 6-0
Dodin (FRA) bat Minella (LUX) : 6-4, 6-4
Teichmann (SUI, n°6) bat Burel (FRA, WC) : 6-4, 6-3

Garcia (FRA, n°3) bat Minnen (BEL) : 6-4, 1-6, 7-6 (5)
Bonaventure (BEL) bat Kostyuk (UKR, Q) : 6-4, 6-4
Tomova (BUL) bat Frech (POL, Q) : 7-5, 6-7 (5), 6-4
Van Uytvanck (BEL, n°5) bat Kawa (POL) : 6-1, 6-3

Kasatkina (RUS, WC, n°7) bat Parmentier (FRA) : 6-2, 5-7, 6-4
Bara (ROU, Q) bat Babos (HUN) : 6-3, 6-7 (2), 6-4
Giorgi (ITA) bat Lapko (BIE) : 6-3, 6-4
Cornet (FRA, n°4) bat Lottner (ALL, Q) : 7-5, 6-0

Kuzmova (SLQ, n°8) bat Pattinama Kerkhove (PBS, LL) : 6-2, 2-6, 6-2
Martincova (RTC) bat Bogdan (ROU) : 6-3, 4-6, 6-3
Friedsam (ALL) bat Komardina (RUS, Q) : 6-2, 6-2
Mladenovic (FRA, n°2) bat Paquet (FRA, WC) : 1-6, 6-2, 6-4

Vos réactions doivent respecter nos CGU.