WTA : Le président de l'instance évoque les incertitudes liées à la reprise des compétitions

WTA : Le président de l'instance évoque les incertitudes liées à la reprise des compétitions©Media365

Marie Mahé, publié le mardi 21 juillet 2020 à 14h40

Dans un entretien accordé à The National, Steve Simon, le président de la WTA, évoque les nombreuses incertitudes entourant la reprise de la saison 2020.

Une année décidément pas comme les autres. Interrompue mi-mars en raison de la pandémie de coronavirus, qui continue d'ailleurs encore aujourd'hui de sévir à travers le monde, la saison 2020 de tennis du circuit WTA effectuera sa reprise dans moins de deux semaines du côté de Palerme en Italie. Une reprise qui possède toutefois toujours de très nombreuses incertitudes. C'est ce qu'a, en effet, confirmé le président de l'instance dirigeante du tennis féminin mondial. En effet, Steve Simon a notamment déclaré, auprès de The National : « Nous ne sommes pas dans une période normale. On doit fonctionner dans un monde qui est imparfait actuellement, mais on essaye de trouver une certaine équité, des opportunités malgré une situation tout sauf idéale. »

« Encore beaucoup de problèmes avec les quatorzaines »

Au début, la WTA avait indiqué qu'il n'y aurait pas de reprise si tout le monde ne pouvait pas jouer. Finalement, l'instance a donc dû revoir sa position, comme l'explique Simon : « Il y a encore beaucoup de problèmes avec les quatorzaines, ça va être le cas jusqu'à la fin de l'année. Tout est au conditionnel, semaine après semaine, mais on essaye d'avoir le maximum de jeu et d'utiliser cette année comme un test d'apprentissage. On doit trouver comment continuer à avancer tout en gardant tout le monde sain et sauf parce qu'il n'y aura probablement pas de retour à la normale avant 2022. On doit trouver des sources de revenus pour nos joueuses et nos tournois afin qu'ils survivent. On ne veut pas perdre des sponsors et des diffuseurs. »

« La Chine ? Je dirais que c'est du 50-50 »

Outre les tournois nord-américains prévus dès ce mois d'août, c'est bel et bien la tournée asiatique de cet automne qui demeure incertaine. En effet, la Chine a déjà annoncé qu'elle n'avait pas l'intention d'accueillir d'événements sportifs internationaux cette année. Une annulation serait une véritable catastrophe pour la WTA, mais selon Simon : « On devrait savoir d'ici deux semaines si on pourra jouer en Chine ou pas cette année. On l'espère vraiment. Pour l'instant, on ne sait pas. Je dirais que c'est du 50-50. » En attendant, à Palerme, pour la reprise, est annoncée la présence de la numéro 2 mondiale, à savoir la Roumaine Simona Halep. Chez les hommes, la reprise demeure également incertaine puisqu'aux Etats-Unis, lieu des premiers tournois, avec notamment et surtout l'US Open dans un peu plus d'un mois, la pandémie ne faiblit décidément pas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.