WTA : Le bilan des joueuses françaises en 2020

WTA : Le bilan des joueuses françaises en 2020©Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, publié le jeudi 24 décembre 2020 à 16h16

Fiona Ferro, Caroline Garcia ou encore Kristina Mladenovic, découvrez le bilan de l'année 2020 des joueuses françaises sur le circuit WTA.


Ferro en tête d'affiche, Garcia en demi-teinte

Elle a débuté timidement sa saison pour terminer sur une bonne note. Au cours de cette année coupée en deux en raison du Covid-19, Fiona Ferro (n°42 mondiale) est montée progressivement en puissance. Elle a atteint pour la première fois le deuxième tour de l'Open d'Australie. S'en est suivie la pause forcée par le coronavirus, durant laquelle la Française a remporté à deux reprises le tournoi exhibition Challenge Elite FFT. En septembre, elle a surfé sur cette vague positive en glanant à Palerme son deuxième titre sur le circuit. Ferro a terminé en beauté en se hissant en 8es de finale de Roland-Garros, sa meilleure performance en sept participations. A l'instar de la numéro une française, c'est aux Internationaux de France que Caroline Garcia a joué son meilleur tennis. La Lyonnaise est allée jusqu'en 8es de finale, où Elina Svitolina était trop forte pour elle. Garcia affiche un bilan de 11 victoires et 11 défaites cette année.


Cornet irrégulière, Mladenovic assure en double

Alizé Cornet a aligné 15 victoires cette saison mais la régularité lui a manqué. Et c'est bien dommage puisqu'elle a été capable de battre des joueuses du top 20. La 53e joueuse au classement WTA l'a montré avec des victoires devant Petra Martic (n°18 mondiale), Sofia Kenin (n°4 mondiale) ou encore Madison Keys (n°16 mondiale). A retenir, un quart de finale à Auckland, un 8e de finale à Cincinnati et une fin de parcours au même stade de la compétition lors de l'US Open. Si la tournée américaine d'Alizé Cornet s'est terminée sur le sentiment du travail accompli, ce n'est pas le cas de Kristina Mladenovic, qui gardera un bien mauvais souvenir de son US Open et de la bulle mise en place en raison du contexte sanitaire. A cela s'ajoute sa terrible défaite (6/1 6/7 0/6) au 2e tour contre Varvara Gracheva alors qu'elle menait 6/1 5/1 et s'était procuré quatre balles de match. Cas contact de Benoît Paire, testé positif, elle a même vu l'organisation la disqualifier du tableau du double. Dans cet exercice, fort heureusement, « Kiki » a connu de belles victoires qui viennent sauver sa saison. Avec sa partenaire Timea Babos, elle a remporté l'Open d'Australie et Roland-Garros.


Dodin poussive, Parmentier range sa raquette

Océane Dodin a alterné entre le circuit WTA et ITF cette année. Dans la catégorie reine, la Lilloise, classée au 107e rang WTA, a réalisé deux belles semaines à Saint-Pétersbourg et à Linz, où elle atteint les quarts après être passée par les qualifications. Elle s'est imposée aux tournois ITF de Macon et Reims. Clap de fin pour Pauline Parmentier. A 34 ans, la joueuse tricolore a pris sa retraite après Roland-Garros. Sur la terre battue parisienne, elle a été battue au premier tour par Veronika Kudermetova. La néo-retraitée compte une seule victoire sur le circuit cette année. Quant à Clara Burel, elle a réalisé sa meilleure performance en Grand Chelem avec un troisième tour Porte d'Auteuil. Pour finir, Elsa Jacquemot a été sacrée championne du monde junior mi-décembre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.