WTA - Lausanne : Ferro renverse Buzarnescu et se qualifie pour les quarts

WTA - Lausanne : Ferro renverse Buzarnescu et se qualifie pour les quarts©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 18 juillet 2019 à 14h22

Menée 6-1, 5-2 par Mihaela Buzarnescu, qui a même servi pour le match, ce jeudi au deuxième tour du tournoi de Lausanne, Fiona Ferro a réussi l'exploit de s'imposer en renversant la Roumaine en trois sets (1-6, 7-6, 7-5). La Française se qualifie ainsi pour les quarts de finale. Elle affrontera l'Américaine Kiick ou l'Australienne Stosur.

La Suisse réussit bien à Fiona Ferro. Demi-finaliste à Lugano en avril dernier, la jeune joueuse française de 22 ans se retrouve cette fois en quarts de finale à Lausanne, où elle affrontera l'Australienne Samantha Stosur ou l'Américaine Allie Kiick pour une place dans le dernier carré. Mais si Ferro peut se vanter, contrairement à sa compatriote Caroline Garcia, d'être toujours en course à Lausanne, où Alizé Cornet a elle aussi validé son billet pour les quarts, elle le doit à une qualification pas loin d'être miraculeuse, ce jeudi face à Mihaela Buzarnescu. Avant de renverser la Roumaine (1-6, 7-6, 7-5) en 2h34 de jeu, la native de Libramont-Chevigny (Belgique) est, en effet, passée tout près de la sortie. Il s'en est fallu très précisément d'un jeu, celui que n'a pas su gagner Buzarnescu alors qu'elle servait pour le match, à 5-3 en sa faveur dans le deuxième set, que Ferro ne quitte le tournoi dès le deuxième tour.

Ferro en quarts mais toujours sous pression

Finalement, il n'en a rien été, la 98eme mondiale parvenant tout d'abord à égaliser à une manche partout en ne laissant aucune chance à son adversaire dans le jeu décisif (7-2), ce quelques minutes après s'être retrouvé menée 6-1, 5-2. Décidément renversante et très solide mentalement en dépit de la physionomie de la partie, la Nordiste a ensuite comblé un break de retard dans la troisième et dernière manche, et a eu le dernier mot jusqu'au bout, avec cet ultime break décisif à 6-5. Un véritable exploit de Fiona Ferro, finaliste l'année dernière à pareille époque à Olomouc (République tchèque) et qui n'a pas d'autre choix que d'aller au moins en finale à Lausanne si elle ne veut pas dégringoler au classement. Elle rétrograde virtuellement de treize places et occuperait la 111eme position. En revanche, si elle remporte le tournoi, elle pourrait grimper aux alentours de la 70eme place mondiale. En quarts de finale, la Française retrouvera Samantha Stosur, tombeuse d'Allie Kiick (6-3, 7-5).

LAUSANNE (Suisse, WTA International, terre battue, 221 484€)
Tenante du titre : Alizé Cornet (FRA)

Quarts de finale
Teichmann (SUI) - Korpatsch (ALL)
Cornet (FRA, n°3) - Vikhlyantseva (RUS)
Stosur (AUS) - Ferro (FRA)
Han (CHN, LL) - Pera (USA)

2eme tour
Teichmann (SUI) bat Waltert (SUI, WC) : 6-3, 6-3
Korpatsch (ALL) bat Potapova (RUS, Q) : 6-3, 3-6, 6-1
Cornet (FRA, n°3) bat Paolini (ITA, Q) : 6-1, 6-1
Vikhlyantseva (RUS) bat Gavrilova (AUS, n°7) : 6-3, 6-2

Stosur (AUS) bat Kiick (USA, Q) : 6-3, 7-5
Ferro (FRA) bat Buzarnescu (ROU, n°4) : 1-6, 7-6 (2), 7-5
Han (CHN, LL) bat Samsonova (RUS) : 7-5, 6-4
Pera (USA) bat Garcia (FRA, n°2) : 6-2, 6-4

1er tour
Waltert (SUI, WC) bat Goerges (ALL, n°1) : 6-7 (5), 6-4, 3-2 abandon
Teichmann (SUI) bat Bacsinszky (SUI) : 6-2, 5-7, 6-1
Potapova (RUS, Q) bat Kucova (SLQ, LL) : 6-3, 6-1
Korpatsch (ALL) bat Bouchard (CAN, n°8) : 2-6, 6-4, 7-5

Cornet (FRA, n°3) bat Trevisan (ITA) : 6-4, 6-4
Paolini (ITA, Q) bat Sugnaux (SUI, WC) : 6-3, 6-3
Vikhlyantseva (RUS) bat Perrin (SUI) : 7-6 (4), 4-6, 6-3
Gavrilova (AUS, n°7) bat In-Albon (SUI, WC) : 7-5, 4-6, 6-3

Kiick (USA, Q) bat Maria (ALL, n°5) : 6-1, 6-0
Stosur (AUS) bat Haas (AUT, Q) : 4-6, 7-5, 6-3
Ferro (FRA) bat Barthel (ALL) : 7-6 (3), 6-2
Buzarnescu (ROU, n°4) bat Voegele (SUI) : 1-6, 6-1, 6-0

Han (CHN, LL) bat Gracheva (RUS, Q) : 6-4, 7-6 (3)
Samsonova (RUS) bat Parmentier (FRA) : 6-0, 3-6, 6-3
Pera (USA) bat Gatto-Monticone (ITA, Q) : 6-0, 6-3
Garcia (FRA, n°2) bat Lottner (ALL) : 6-2, 6-3

Vos réactions doivent respecter nos CGU.