WTA : La grosse frayeur d'Osaka en faisant du paddle

WTA : La grosse frayeur d'Osaka en faisant du paddle©Media365

Guillaume MARION : publié le lundi 06 janvier 2020 à 09h50

En conférence de presse, avant son entrée en lice au tournoi de Brisbane, Naomi Osaka a reconnu avoir « failli mourir » cet hiver durant des vacances aux Caraïbes.



Avec Naomi Osaka, on ne sait jamais à quoi s'attendre. En conférence de presse à Brisbane, la Japonaise est revenue sur un des événements marquants de son intersaison : une sortie paddle dans les Caraïbes. « Je n'avais jamais fait de paddle, mais ma soeur voulait en faire, je n'aime pas trop l'océan, donc nous sommes restées près de notre lieu de résidence. Mais le courant nous a emportées, j'ai commencé à avoir vraiment peur, car on s'éloignait du rivage. L'eau était sombre, la maison est devenue un petit point au loin, or je ne sais pas très bien nager... », a commencé par expliquer la joueuse.

Plus de peur que de mal pour Osaka

Une situation compliquée qui a empiré par la suite. « J'ai paniqué, je pensais aux requins, je hurlais, je disais à ma soeur : "si je meurs, c'est de ta faute, tu vas devoir raconter à maman comment je suis morte aux Caraïbes." Je suis remontée sur ma planche en hurlant et en pleurant. Quand vous avez peur, tout semble exagéré. Mais sur le coup, j'ai vraiment pensé : "je ne veux pas mourir ainsi." Ne faites pas confiance à vos frères et soeurs, a fini par prévenir ironiquement Osaka. Ils ont beau vous dire qu'ils vont vous protéger : vous êtes la seule personne à pouvoir prendre soin de vous. Dans ce monde froid, il faut savoir se protéger. » Désormais, c'est sur les courts que la Japonaise est attendue.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.