WTA - Hambourg : Siniakova fait chuter Kasatkina dès le premier tour

WTA - Hambourg : Siniakova fait chuter Kasatkina dès le premier tour©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 17 juillet 2022 à 20h50

Katerina Sinakova a lancé le tournoi WTA de Hambourg avec une victoire au premier tour sur la tête de série numéro 2 Daria Kasatkina.



Un petit tour et puis s'en va pour Daria Kasatkina à Hambourg. La Russe, tête de série numéro 2 du tournoi disputé sur terre battue, a chuté dès son entrée en lice face à Katerina Siniakova. La Tchèque a démarré fort la rencontre avec le break pris dès le premier jeu. Un avantage que la 93eme mondiale a jalousement conservé, écartant une balle d'égalisation à trois jeux partout. Dans la foulée, haussant un peu le ton, Katerina Siniakova a mis une nouvelle fois Daria Kasatkina en difficulté et cette dernière a cédé une nouvelle fois son engagement. Un jeu blanc a alors permis à la Tchèque de virer en tête dans cette rencontre. La réponse de la 12eme joueuse mondiale a été immédiate. Convertissant ses deux premières balles de break, Daria Kasatkina a remporté les quatre premiers jeux du deuxième set.

Siniakova a fini par faire la différence

La perte d'un jeu de service d'avance n'aura été qu'une péripétie puisque la Russe n'a pas hésité à breaker une nouvelle fois Katerina Siniakova pour se relancer dans cette rencontre. La dernière manche a essentiellement vu les deux joueuses s'échanger les jeux de service perdus sans que cela ne permette à l'une ou l'autre de prendre l'avantage. Toutefois, dans la dernière ligne droite et après avoir écarté une balle de break, c'est bien la Tchèque qui a eu le dernier mot. Remportant les quatre derniers jeux, Katerina Siniakova créé la première surprise de la semaine à Hambourg (6-2, 2-6, 6-4 en 2h36') et affrontera Laura Pigossi pour une place en quarts de finale. La Brésilienne a lancé son tournoi par une victoire en trois manches sur la Hongroise Reka-Luca Jani (1-6, 6-3, 6-4 en 2h16').

Vos réactions doivent respecter nos CGU.