WTA : Halep tient son nouveau coach

WTA : Halep tient son nouveau coach©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 05 février 2019 à 10h24

Trois mois après avoir décidé de se séparer de l'Australien Daren Cahill, qui avait permis à la Roumaine de remporter à Roland-Garros en 2018 son premier tournoi du Grand Chelem et de grimper sur la première place du classement mondial, Simona Halep a choisi son nouvel entraîneur. Il s'agit du Belge Thierry Van Cleemput, ex-coach de David Goffin.

Thierry Van Cleemput au chevet de Simona Halep. Trois mois après avoir tourné la page Daren Cahill, la Roumaine, qui avait commencé la saison sans entraîneur, a choisi de remettre sa carrière entre les mains de l'entraîneur belge. Encore coach de David Goffin tout récemment, le nouvel entraîneur d'Halep avait été aperçu dans le box de l'ancienne numéro 1 mondiale lors du dernier Open d'Australie, en janvier dernier. Il venait alors tout juste de mettre un terme à sa collaboration avec le leader du tennis belge et numéro 21 à l'ATP, envoyé au tapis au troisième tour du tournoi par le Russe Daniil Medvedev. Interrogé sur la raison de sa présence dans l'entourage d'Halep, Van Cleemput avait avoué qu'il se trouvait en période de test auprès de celle qui est redescendue en troisième position du classement après son élimination dès les huitièmes de finale à Melbourne (défaite contre Serena Williams), un an après avoir été battue en finale par Caroline Wozniacki. La joueuse avait, elle, reconnu qu'elle discutait bien d'une éventuelle union avec l'ancien mentor de Goffin mais aussi d'un autre Diable Rouge Steve Darcis.

Début de l'aventure à Doha pour le duo Halep-Van Cleemput


Ce mardi, la WTA a officialisé l'arrivée du Belge dans le giron de la Roumaine propulsée sur le trône par Cahill, au même titre que c'est sous la coupe de l'Australien qu'elle avait enfin remporté son premier titre en Grand Chelem, l'année dernière à Roland-Garros. "C'était très bien, je me suis bien entraîné, nous avons commencé la collaboration et nous allons travailler ensemble. J'espère que tout se passera bien. Bien sûr, c'est quelque chose de nouveau, quelque chose de différent, ce ne sera pas facile, mais je suis sûr que tout ira bien", a expliqué l'intéressée au sortir de ses premières séances avec son nouveau coach. Le début de l'histoire entre Halep, qui avait déjà eu un coach belge en la personne de Wim Fissette en 2014, et Van Cleemput interviendra à l'occasion du tournoi de Doha, la semaine prochaine. Ce week-end, c'est en effet sous les couleurs de la Roumanie (en Fed Cup face à la République tchèque au premier tour) et donc sous les ordres du capitaine de la sélection roumaine que Simona Halep se produira.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.