WTA : Garcia fait le bilan

WTA : Garcia fait le bilan©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 12 septembre 2022 à 21h11

Après avoir disputé la première demi-finale de Grand Chelem de sa carrière, Caroline Garcia, de retour dans le Top 10, est optimiste pour l'avenir, tout en tirant des leçons de sa sèche défaite dans le dernier carré.



Près de quatre ans qu'elle attendait ça. Caroline Garcia, qui avait débuté l'année à la 75e place mondiale, a retrouvé lundi un Top 10 du classement WTA qu'elle n'avait plus fréquenté depuis octobre 2018. Et ce car elle a réussi à atteindre le dernier carré d'un Grand Chelem pour la première fois de sa carrière. Mais alors qu'elle restait sur treize victoires consécutives après son sacre à Cincinnati, où elle s'est extirpée des qualifications pour décrocher le plus grand titre de sa carrière, la Lyonnaise a été stoppée net en demi-finales de l'US Open par Ons Jabeur (6-1, 6-3). De retour en France, elle est revenue sur son parcours auprès de Marion Bartoli, une dernière Française victorieuse en Majeur (à Wimbledon en 2013) qui voyait bien Garcia remporter le Grand Chelem américain.

"C'est le bon chemin"

"C'est difficile à digérer. Une défaite, ça fait toujours mal. Je me suis rapproché du bout, et en même temps j'ai l'impression d'en être encore tellement loin..., a confié la nouvelle 10e joueuse mondiale sur RMC, dans l'émission « Bartoli Time ». Et je pense qu'il y avait plusieurs paramètres. Je ne peux pas nier qu'il y avait la pression d'une première demi-finale. Tu as toujours des pensées, des images qui viennent. La fin du tournoi se rapproche, le trophée aussi." Outre la pression, la Tunisienne, ensuite battue en finale par Iga Swiatek, a réussi à faire déjouer la Tricolore qui, tout en continuant à prendre la balle tôt, voudrait aussi à l'avenir adapter parfois son style à l'adversaire. Mais comme en conférence de presse après sa défaite, où la joueuse de 28 ans avouait surtout vouloir "prendre le positif", elle préfère positiver. "Le travail et le fait de croire en mon style de jeu, les années qui passent aussi, le fait d'être plus mature... Tout cela me permet d'assumer mon style de jeu et d'y aller à fond. Obtenir des résultats aussi vite me conforte encore plus dans l'idée que c'est le bon chemin", déclare-t-elle encore.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.