WTA : Ferro réagit dans un communiqué après sa plainte pour viols et agressions sexuelles contre son ancien entraîneur

WTA : Ferro réagit dans un communiqué après sa plainte pour viols et agressions sexuelles contre son ancien entraîneur©panoramic, Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le vendredi 02 septembre 2022 à 10h40

Dans un communiqué publié dans sa story Instagram, ce vendredi, Fiona Ferro, qui a porté plainte contre son ancien entraîneur pour viols et agressions sexuelles, a confirmé ne pas avoir été consentante. La Française a également assuré faire confiance à la justice.



Fiona Ferro a réagi publiquement, et ce pour la toute première fois. Ce vendredi, via sa story publiée sur son compte Instagram officiel, la Française, qui a porté plainte, lors du mois de février dernier, contre Pierre Bouteyre, son ancien entraîneur, pour viols et agressions sexuelles, a publié un communiqué, dans lequel, elle indique : "Je prends acte de la position de Pierre Bouteyre sur mon accusation de faits de viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité. Je confirme que je n'étais pas consentante et que les viols et agressions sexuelles ont été commis par contrainte morale selon l'article 222-24 du Code Pénal. J'accorde toute ma confiance à la justice de mon pays et confirme ne vouloir faire aucune autre déclaration sur la procédure d'instruction criminelle. Merci beaucoup à tous ceux qui me témoignent leur soutien dans cette étape difficile, mais nécessaire. Fiona."

A l'époque des faits, Ferro était mineure

La plainte de la tenniswoman a été médiatisée il y a quelques jours de cela. Pour des faits de viols mais également d'agressions sexuelles survenus entre les années 2012 et 2015. A l'époque, la Tricolore, aujourd'hui âgée de 25 ans, était, tout bonnement, encore mineure, puisqu'elle était alors âgée entre 15 et 18 ans. De son côté, Pierre Bouteyre, qui l'a entraînée du côté de Saint-Raphaël, a été mis en examen, le 18 août dernier. Ces derniers jours, il a ainsi également reconnu la matérialité des faits, mais a contesté l'accusation de viols formulée par son ancienne joueuse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.