WTA - Dopage : Halep suspendue provisoirement

WTA - Dopage : Halep suspendue provisoirement©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 21 octobre 2022 à 16h01

L'agence d'intégrité du tennis a annoncé vendredi que Simona Halep avait été suspendue provisoirement pour dopage après avoir été contrôlée positive à une substance interdite lors du dernier US Open.



Coup de tonnerre sur le tennis féminin. Simona Halep (31 ans) est suspendue provisoirement pour dopage, a annoncé vendredi l'Agence d'intégrité du tennis international (ITIA). La joueuse roumaine classée au 9eme rang mondial a été sanctionnée après avoir été contrôlée positive à un produit figurant sur la liste de ceux qui sont interdits lors du dernier US Open, en août. La substance en en question est le Roxadustat, un anti-anémique qui augmente la production naturelle d'érythropoïétine (EPO) et stimule la production d'hémoglobine. Halep y aurait eu recours à New York, où elle s'était fait sortir d'entrée par la très modeste Ukrainienne Daria Snigur, 116eme mondiale et issue des qualifications. Une élimination d'entrée qui avait eu tout de surprenant à l'époque sachant qu'après avoir connu un long trou d'air dû notamment à de nombreuses blessures, Halep, désormais entraînée par le Français Patrick Mouratoglou, était revenue au premier plan.

Contrainte de mettre un terme à sa saison pour se faire opérer du nez

La double lauréate en Grand Chelem (Roland-Garros en 2018 et Wimbledon en 2019) avait ainsi été titrée à Toronto alors qu'elle n'avait plus soulevé de trophée depuis son succès à Melbourne en tout début de saison. L'ancienne numéro 1 mondiale, néanmoins demi-finaliste à Wimbledon et Indian Wells en 2022, a appris le 7 octobre dernier que son contrôle antidopage subi à l'US Open s'était révélé positif. La joueuse a demandé l'analyse de l'échantillon B, et ce dernier a confirmé les résultats de la première analyse. Quelques semaines plus tôt, début septembre, Halep avait annoncé qu'un problème au nez qui s'était aggravé l'obligeait à se retirer un petit moment des courts et à mettre un terme à sa saison pour pouvoir se faire opérer. Lors de l'US Open et dix jours plus tôt à Cincinnati, où elle avait déclaré forfait pour son deuxième match, elle avait d'ailleurs donné l'impression sur le plan physique de n'être que l'ombre de ce qu'elle était encore à Toronto.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.