WTA - Dopage/Halep : "Le match le plus dur de ma vie"

WTA - Dopage/Halep : "Le match le plus dur de ma vie"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 21 octobre 2022 à 16h39

Suspendue provisoirement après avoir été contrôlée positive au Roxadustat lors du dernier US Open, Simona Halep a nié formellement ensuite s'être dopée sur son compte Twitter. La Roumaine assure qu'elle n'est pas une tricheuse et ne le sera jamais.

Simona Halep dément. Suspendue provisoirement par l'Agence de l'intégrité du tennis international après avoir été contrôlée positive à un produit interdit lors du dernier US Open, la Roumaine de 31 ans a emboîté le pas de l'annonce officielle de sa suspension par l'ITIA en prenant elle aussi immédiatement la parole, sur les réseaux sociaux. L'ancienne numéro 1 mondiale, qui paraît sous le choc, nie en bloc sur son compte Twitter s'être dopée. A l'entendre, débute même pour elle "le match le plus dur de ma vie". "Aujourd'hui commence le match le plus dur de ma vie : un combat pour la vérité. J'ai été informée que j'avais été contrôlée positive à une substance appelée Roxadustat, en quantité extrêmement faible, c'est un choc sans précédent pour moi", jure la nouvelle protégée de Patrick Mouratoglou, qui affirme également qu'elle n'est pas une tricheuse, qu'elle ne l'a d'ailleurs jamais été et ne le sera jamais. A l'entendre, Halep n'a d'ailleurs ne serait-ce que songer à se doper.

Halep : "La vérité éclatera"



"Durant toute ma carrière, jamais l'idée même de tricher ne m'a traversé l'esprit car c'est totalement à l'encontre des valeurs qui m'ont été transmises", poursuit la numéro 9 au classement, qui se dit "perdue et trahie", comme déterminée à se battre, certaine que tout l'éclairage sera fait sur cette affaire, elle qui s'estime victime d'une injustice, si l'on lit entre les lignes. "Face à une situation aussi injuste, je me sens perdue et trahie. Je me battrai jusqu'au bout pour prouver que je n'ai jamais pris de substance interdite en connaissance de cause et je suis convaincue que, tôt ou tard, la vérité éclatera." Halep en fait "une question d'honneur". "Ce n'est pas une question de titres ou d'argent. C'est une question d'honneur, et de l'histoire d'amour que j'ai développé avec le tennis depuis vingt-cinq ans."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.