WTA : Cornet continuera (au moins) une saison de plus

WTA : Cornet continuera (au moins) une saison de plus©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 11 novembre 2021 à 12h45

Alors qu'elle avait laissé planer le flou sur la suite de sa carrière en début d'année, Alizé Cornet (31 ans) a annoncé après son élimination à Linz qu'il faudra encore compter sur elle la saison prochaine. Et peut-être que ce ne sera d'ailleurs pas la dernière pour la Niçoise, redevenue numéro 1 française.


Il fallait s'y attendre. La très bonne saison réalisée par Alizé Cornet (31 ans) lui a donné des ailes. Elle lui a surtout envie de poursuivre sa carrière. Ainsi, alors qu'elle ne semblait pas certaine en début de saison d'aller au-delà de cette année 2021 marquée notamment par le tournoi olympique de Jeux de Tokyo décalés d'un an ("Je n'ai pas encore de date pour arrêter, mais j'ai ça dans un coin de ma tête, je recule sans cesse l'échéance. Depuis des années, je m'étais fixé les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Bon, ce sera Tokyo 2021 du coup. J'espère me qualifier et on fera un point après", avait confié l'intéressée à l'époque), la Niçoise, redevenue numéro 1 française, ne se pose même plus la question pour le moment. Après son élimination au deuxième tour à Linz, l'ancienne protégée de Michael Kuzaj (qui était également son petit ami à l'époque) a assuré qu'il faudrait toujours compter sur elle à la reprise en 2022. Et à l'entendre, il se pourrait fort que cette nouvelle saison ne soit pas non plus la dernière pour notre meilleure joueuse actuelle (elle est 59eme au classement). "J'aurai tout donné, jusqu'au bout ! Clap de fin sur cette (très) longue saison, avec une belle deuxième partie et une place de numéro 1 française à l'arrivée. L'année prochaine je repars à l'attaque. Mais d'abord, place aux vacances bien méritées", a ainsi posé sur son compte Twitter celle qui a atteint par deux fois le dernier carré dans un tournoi cette année (à Tenerife et à Berlin).

Et si Cornet disputait finalement les Jeux 2024 ?



Cornet, qui avait relancé les Bleues au début du mois contre la Russie lors de la Billie Jean King Cup sans pouvoir éviter pour autant la désillusion qui s'en est suivie, a également disputé une finale, en août dernier à Chicago, où elle s'était inclinée face à Elina Svitolina après avoir mené la vie dure à l'Ukrainienne (défaite 7-5, 6-4). En Grand Chelem, en revanche, Cornet n'a pas brillé. Et le gros point noir de sa saison restera cette élimination d'entrée à Roland-Garros contre sa compatriote Harmony Tan. Ce qui ne lui était arrivé que quatre fois Porte d'Auteuil en seize participations. Le reste du temps, la joueuse qui avait occupé le onzième rang mondial en février 2009 (son meilleur classement) a fait mieux, heureusement. En premier lieu lors d'une seconde moitié de saison qui l'a également vu perdre un quart de finale à Luxembourg contre Jelena Ostapenko. Résultat : aujourd'hui, celle qui envisageait il y a encore dix mois d'éventuellement raccrocher après les JO de Tokyo pourrait pousser jusqu'à ceux de Paris 2024. "On verra si je tire une année de plus. Mais c'est sûr que je ne jouerai pas trois ans de plus", avait déclaré Cornet en janvier. Cela semble beaucoup moins sûr désormais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.