WTA - Cincinnati : Osaka a bataillé, Mertens, Konta et Azarenka également dans le dernier carré

WTA - Cincinnati : Osaka a bataillé, Mertens, Konta et Azarenka également dans le dernier carré©Media365

Marie Mahé, publié le jeudi 27 août 2020 à 08h13

Elise Mertens (n°14) s'est aisément qualifiée pour les demi-finales du tournoi de Cincinnati, aux dépens de Jessica Pegula, issue des qualifications. Qualification, en revanche, plus compliquée pour Naomi Osaka (n°4) face à Anett Kontaveit (n°12). Ça passe également pour Victoria Azarenka contre Ons Jabeur qui retrouvera Johanna Konta, tombeuse de Maria Sakkari.

La partie fut particulièrement aisée pour Elise Mertens. Ce mercredi, la Belge, 22eme joueuse mondiale et tête de série n°14, a facilement éliminé l'Américaine Jessica Pegula, 83eme joueuse mondiale et issue des qualifications, en deux petites manches (6-1, 6-3) et 1h05 de jeu, en quarts de finale du tournoi WTA Premier 5 de Cincinnati, disputé sur dur extérieur et délocalisé à New York aux Etats-Unis. D'entrée, la Belge a ainsi pris les choses en main. Dans une première manche qui n'a duré que 22 petites minutes, Elise Mertens n'a concédé aucune balle de break et a, en revanche, converti les trois qu'elle a obtenues (6-1). Dans le deuxième et dernier set, la 22eme joueuse mondiale a, de nouveau, été la première à breaker son adversaire, avant de perdre son service dans la foulée, non sans avoir sauvé, au préalable, deux premières balles dans ce troisième jeu. Par la suite, les deux joueuses ont continué à faire jeu égal. Toutefois, l'Américaine n'a pas su tenir la distance. Alors qu'elle servait pour égaliser à 4-4, Jessica Pegula a ainsi de nouveau perdu son service, avant que la tête de série n°14 ne conclut cette rencontre, dans la foulée, sur sa deuxième balle de match (6-3). C'est donc en quarts de finale que s'arrête ainsi le beau parcours de Jessica Pegula. De son côté, la Belge n'avait encore jamais été dans le dernier carré de ce tournoi. En demi-finale, Elise Mertens affrontera la Japonaise Naomi Osaka, 10eme joueuse mondiale, tête de série n°4 et bénéficiaire d'une wild card.

Osaka s'en sort en trois manches

Ce mercredi, en quarts de finale du tournoi WTA Premier 5 de Cincinnati, disputé sur dur extérieur et délocalisé du côté de New York aux Etats-Unis, cette dernière a disposé de l'Estonienne Anett Kontaveit, 20eme joueuse mondiale et tête de série n°12, en trois manches (4-6, 6-2, 7-5) et 1h54 de jeu. Tout avait donc bien mal débuté pour la Japonaise. Pourtant, dans la première manche, elle n'a perdu qu'un service, à 2-2, mais cela a donc largement suffi à l'Estonienne, qui a même fini par conclure, sur sa première balle (4-6). Naomi Osaka n'y était décidément pas, puisqu'elle a perdu, d'entrée de deuxième manche, un nouveau service. Menée ensuite 1-2, non sans avoir sauvé alors une nouvelle balle de break et service à suivre pour son adversaire, la 10eme joueuse mondiale a alors accéléré pour s'emparer des cinq derniers jeux de ce set, afin d'égaliser à une manche partout (6-2). Dans l'ultime set, c'est cette fois Anett Kontaveit qui a cédé la première, à 1-0. Un avantage que la tête de série n°4 n'a toutefois pas su conserver jusqu'au bout, puisqu'elle a ainsi fini par se faire débreaker, à 4-2. Malgré une balle de nouveau break dans la foulée, la bénéficiaire d'une wild card a fini toutefois par conclure, sur une nouvelle mise en jeu de sa concurrente d'un jour et sur sa deuxième balle de match (7-5). Cette année, Anett Kontaveit peut se targuer d'avoir signé son meilleur résultat du côté de Cincinnati, avec ce quart de finale. De son côté, Naomi Osaka, avec cette demi-finale, réalise déjà sa meilleure performance dans le tournoi.

Azarenka sera également de la partie

Victoria Azarenka trace sa route. Ce mercredi, la Biélorusse, 59eme joueuse mondiale, s'est qualifiée pour les demi-finales du tournoi WTA Premier 5 de Cincinnati, disputé sur dur extérieur et délocalisé du côté de New York aux Etats-Unis, aux dépens de la Tunisienne Ons Jabeur, 39eme joueuse mondiale, en deux manches (7-6 (9), 6-2) et 1h47 de jeu. Le premier set, conclu en 1h12 de jeu, fut donc particulièrement accroché. C'est même la Biélorusse qui l'a bien mal entamé, en perdant ainsi son service d'entrée. Après une balle de break sauvée sur sa mise en jeu suivante, Victoria Azarenka a fini par débreaker dans la foulée. Ensuite, de 3-3 à 5-5, aucune des deux joueuses n'a remporté son service. Pourtant, à 5-4, la Tunisienne a alors gâché deux opportunités de s'emparer de cette première manche. Finalement, les deux joueuses sont donc allées jusqu'au tie-break. Là encore, Ons Jabeur s'est procuré deux nouvelles balles de set. Toutefois, cette fois, elle en avait sauvé trois auparavant. Mais finalement, c'est bien la 59eme joueuse mondiale qui a fini par conclure, au bout de sa cinquième tentative (7-6 (9)). Certainement émoussée, la 39eme joueuse mondiale n'a pas su négocier la deuxième et dernière manche, conclue en 35 minutes de jeu. Après un service perdu d'entrée, la Tunisienne a concédé un nouveau break, à 1-3. Un double handicap insurmontable et la Biélorusse a donc fini par avoir le dernier mot (6-2). Avec ce quart de finale, Ons Jabeur enregistre, quoi qu'il arrive, son meilleur résultat dans le tournoi. De son côté, Victoria Azarenka a toutes ses chances de remporter un deuxième titre à Cincinnati, après 2013.

Fin de parcours pour Sakkari

Pour se qualifier pour la finale, la Biélorusse devra se défaire de Johanna Konta. La Britannique a mis fin au parcours de Maria Sakkari, tombeuse de Serena Williams en huitièmes de finale en deux manches et un peu plus d'une heure et demie de match. Agressive d'entrée de match sur le service de son adversaire, la tête de série numéro 8 du tournoi a laissé passer trois balles de break dès le premier jeu avant de faire la différence dans le troisième. La Grecque n'a jamais su répondre et a concédé la première manche sur un jeu blanc. La stratégie de Johanna Konta a également brillé dès le début de la deuxième manche. A l'issue d'un jeu inaugural très disputé la 15eme joueuse mondiale a une nouvelle fois mis en difficulté son adversaire pour prendre son service. Toutefois, Maria Sakkari a eu du répondant mais sans parvenir à convertir ses deux balles de débrak du quatrième jeu. Cette dernière a ensuite résisté sur ses deux jeux de service suivant avant de céder et de s'incliner à la première balle de match contre elle (6-4, 6-3).

CINCINNATI (délocalisé à New York, Etats-Unis, WTA Premier 5, dur extérieur, 1 905 689€)
Tenante du titre : Madison Keys (USA)

Demi-finales
Mertens (BEL, n°14) bat Osaka (JAP, n°4, WC) par forfait
Konta (GBR, n°8) - Azarenka (BIE)

Quarts de finale
Mertens (BEL, n°14) bat Pegula (USA, Q) : 6-1, 6-3
Osaka (JAP, n°4, WC) bat Kontaveit (EST, n°12) : 4-6, 6-2, 7-5
Konta (GBR, n°8) bat Sakkari (GRE, n°13) : 6-4, 6-3
Azarenka (BIE) bat Jabeur (TUN) : 7-6 (9), 6-2

Vos réactions doivent respecter nos CGU.