WTA : Chris Evert n'en a pas fini avec son cancer

WTA : Chris Evert n'en a pas fini avec son cancer ©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 09 décembre 2023 à 13h20

L'ancienne grande championne de la petite balle jaune, Chris Evert (68 ans), a annoncé vendredi la récidive de son cancer aux ovaires.



Il y a bientôt deux ans, en janvier 2022, Chris Evert annonçait être atteinte d'un cancer des ovaires au stade 1. La légende américaine de 68 ans avait ensuite été notamment aperçue à Roland-Garros en juin dernier puisqu'elle avait remis la Coupe Suzanne-Lenglen à la lauréate des Internationaux de France , la Polonaise Iga Swiatek, 40 ans après son sacre de 1983. Et puis, vendredi, mauvaise nouvelle : celle qui a raflé 18 tournois du Grand Chelem au cours de sa splendide carrière a annoncé la récidive de son cancer. Une maladie dont est décédée sa sœur Jeanne Evert Dubon en février 2020 à l'âge de 62 ans.

Evert absente à l'Open d'Australie mais « prête » pour les autres Grands Chelems

« Bien qu'il s'agisse d'un diagnostic que je n'ai jamais voulu entendre, je me sens une fois de plus chanceuse qu'il ait été détecté à temps. Sur la base d'une tomographie par émission de positons, j'ai subi une nouvelle intervention chirurgicale robotisée la semaine dernière. Les médecins ont trouvé des cellules cancéreuses dans la même région pelvienne. Toutes les cellules ont été enlevées et j'ai commencé un nouveau cycle de chimiothérapie », a expliqué Chris Evert sur X, anciennement Twitter.

Encore malheureusement touchée par la maladie, l'Américaine n'officiera donc pas comme consultante pour la chaine ESPN lors du prochain Open d'Australie, première épreuve du Grand Chelem de la saison tennistique qui débutera le 14 janvier. « Chrissie » a néanmoins précisé qu'elle serait « prête pour le reste des tournois du Grand Chelem cette saison ». On devrait donc revoir celle qui s'est imposée 7 fois à Roland-Garros (1974, 1975, 1979, 1980, 1983, 1985 et 1986) sur l'épreuve disputée à la Porte d'Auteuil en mai et juin prochain (du 20 mai au 9 juin). « J'encourage tout le monde à connaître ses antécédents familiaux et prendre soin de soi. Le dépistage précoce sauve des vies. En cette période de fêtes, soyez reconnaissants d'être en bonne santé », a conclu Evert sur les réseaux sociaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.