WTA : Cette joueuse qui s'oppose au foie gras

WTA : Cette joueuse qui s'oppose au foie gras©Media365

Paul Rouget : publié le mercredi 23 décembre 2020 à 20h01

Très impliquée dans la défense de la cause animale, la numéro 1 belge Elise Mertens, 20e au classement WTA, dénonce le gavage des canards pour la fabrication du foie gras.

 

En France comme en Belgique, les associations de défense des animaux se mobilisent à l'approche des fêtes pour dénoncer le gavage des canards pour la fabrication du foie gras. Un combat que partage Elise Mertens, très impliquée dans la défense de la cause animale. La numéro 20 mondiale a publié sur Instagram une vidéo où l'on voit un serveur déposer des kilos de pâtes dans une assiette. "En tant qu'athlète, vous devez souvent manger des pâtes, mais ça, c'est irréel ! Voilà ce que DOIT manger une oie pour avoir du foie gras sur votre table pour les fêtes. Le foie gras vaut-il autant de souffrance animale ?", a écrit la joueuse Belge en légende de cette courte séquence. 

Elle propose "une délicieuse alternative"

Car comme l'ont rappelé les militants de l'association L214 lors d'une opération menée à Saint-Dié-des-Vosges dimanche dernier, 14 kilos de pâtes représentent l'équivalent pour un humain de ce que doit ingurgiter un canard chaque jour. La France produit 75% du foie gras mondial, et 40 millions de canards et 700 000 oies sont gavés et tués chaque année. La production de foie gras est d'ailleurs interdite dans la majorité des pays d'Europe, à l'exception de la France, de l'Espagne, de Bulgarie, de la Hongrie et de la Belgique. Et la Wallonie est la seule région de Belgique où le gavage des canards reste autorisé. Pour conclure son message, Mertens invite à signer une pétition pour protester contre gavage des canards, et propose "une délicieuse alternative", le Faux Gras de Gaïa, qui est "100% végétal et respectueuse des animaux." 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.