WTA : Caroline Garcia est confinée à l'académie Nadal

WTA : Caroline Garcia est confinée à l'académie Nadal©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI : publié le dimanche 22 mars 2020 à 11h04

La tenniswoman française Caroline Garcia raconte ce dimanche dans L'Equipe, son confinement sur l'île de Majorque, au sein de l'académie de Rafael Nadal.



En temps normal, Caroline Garcia devrait être en train de préparer le tournoi de Miami, l'un des plus importants de la saison. Mais comme désormais un milliard de personnes sur la planète, la tenniswoman française (26 ans, 46eme) est confinée. Et elle ne se trouve pas dans sa ville de Lyon, où elle récemment été la co-organisatrice d'un tournoi WTA, mais à Manacor, sur l'île de Majorque, et plus précisément au sein de l'académie de Rafael Nadal, qui est né et réside dans cette ville de 44 000 habitants. La Française, habituée des lieux car elle y est venue après l'Open d'Australie pour repartir sur de bonnes bases dans un moment compliqué de sa carrière, est venue à Manacor avec ses parents dès qu'elle a appris l'annulation du tournoi d'Indian Wells. « C'était le meilleur endroit pour nous, pour caler une période d'entraînement. Je suis partie avec la valise préparée pour Indian Wells », raconte-t-elle dans les colonnes de L'Equipe ce dimanche.

Entraînement indoor, puzzle, cuisine...

Caroline Garcia s'est entraînée sans compter pendant quatre jours, avant que le confinement total ne soit décrété en Espagne, un pays qui, à ce jour, a vu 1381 personnes décéder du coronavirus. La joueuse et ses parents sont désormais logés dans un appartement de l'académie, habité d'habitude par des coachs. Même si elle ne peut plus s'entraîner dehors et a dû aménager des exercices d'intérieur (deux heures par jour) pour s'entretenir physiquement, la joueuse reconnait qu'il y a pire que d'être confinée à Manacor : « C'est un petit village sur l'île de Majorque. Il y a moins de cas ici. Il y a le confinement, mais c'est bien plus tranquille que certaines grandes villes en Europe. On est en sécurité, on est bien ici, on ne serait pas mieux ailleurs. C'est un peu plus zen, un peu plus calme », reconnait Garcia dans le quotidien sportif. Entre l'entraînement, le puzzle et la cuisine, la Française parvient à passer le temps. En espérant que le confinement soit levé le plus rapidement possible... Rappelons que le circuit WTA, tout comme le circuit ATP, est à l'arrêt au moins jusqu'au 7 juin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.