WTA : Burel, la petite Française qui grimpe

WTA : Burel, la petite Française qui grimpe©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le lundi 19 juillet 2021 à 13h57

A 20 ans, Clara Burel a disputé sa première finale sur le circuit principal, dimanche à Lausanne. Voilà la petite Française dans le Top 100 mondial.



L'actualité sportive du week-end a été phagocytée par l'arrivée du Tour de France, le Grand Prix de Formule 1 de Grande-Bretagne et le dernier match du XV de France en Australie. Une nouvelle est un peu passée inaperçu mais une petite Française a failli réussir un gros coup en remportant son premier tournoi sur le circuit principal. Il s'en est fallu précisément de deux points, mais Clara Burel s'est finalement inclinée en finale au tournoi WTA de Lausanne.

Burel : « Ça ne se joue pas à grand-chose »

Agée de 20 ans, la jeune joueuse de tennis (alors 125eme mondiale), droitière au revers à deux mains, tombeuse de Fiona Ferro en quarts de finale et de Caroline Garcia en demies, avait remporté le premier set 6-4 face à Tamara Zidansek (50eme mondiale) puis menait 4-2 dans le jeu décisif de la deuxième manche. Après avoir été à 5 points partout, Clara Burel a raté deux coups droits et a baissé pavillon au final devant la récente demi-finaliste de Roland-Garros (7-6, 6-1 pour la Slovène). « C'était très serré au début du deuxième set, avec quelques erreurs, mais ce n'était pas facile de jouer avec le vent, avec les nerfs qui jouent des tours. Ça s'est joué dans ce set à quelques points par-ci par-là, a expliqué la Bretonne après sa défaite. Et je suis passée à côté du troisième set. J'aurais pu mieux jouer deux-trois points dans le deuxième set, je fais une ou deux erreurs notamment dans le tie-break que je ne devrais pas faire. Je rate aussi un coup droit sur une balle de break à 5-5. Voilà les quelques points clef. Ça ne se joue pas à grand-chose. »

Désormais 98eme mondiale

« Le bilan de la semaine est plutôt forcément positif, malgré la déception. J'ai fait une belle semaine, j'ai réussi à accrocher en finale Tamara (Zidansek) qui est une bonne joueuse. Je suis quand même contente », a ajouté la Française, née le 24 mars 2001 à Rennes, qui apparait lundi au 98eme rang du classement WTA. « En rentrant dans le top 100, ça va me permettre de rentrer directement dans le tableau de l'US Open. Ça, c'est un gros soulagement ! Ça va m'ouvrir des portes », s'est-elle réjouie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.