Serena Williams choquée par la gifle de Will Smith

Serena Williams choquée par la gifle de Will Smith©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 29 mars 2022 à 20h06

Présente à la cérémonie des Oscars pour le film « La Méthode Williams », pour lequel Will Smith, qui interprète son père, a été couronné, Serena Willams était sous le choc après la fameuse gifle infligée par l'acteur américain à Chris Rock.



Depuis dimanche soir, la gifle infligée lors de la cérémonie des Oscars par Will Smith à Chris Rock, qui avait fait une blague sur la perte de cheveux de sa femme, est devenue virale, et l'objet de nombreux détournements. Une scène inédite, qui a eu lieu quelques minutes avant le couronnement de Will Smith, élu meilleur acteur et vainqueur de son premier Oscar pour son interprétation de Richard Williams, le père de Venus et Serena, dans le film « La Méthode Williams », un biopic sur la vie de celui qui a initié ses deux filles au tennis, et qui a longtemps été leur entraîneur. Et Serena Williams, qui était présente à la cérémonie en compagnie de sa sœur, était sous le choc après cette gifle.

Sur les réseaux sociaux, elle a partagé plusieurs vidéos où on la voit complètement bouche bée, visiblement choquée par ce qu'elle vient de voir. "J'ai dû m'asseoir, parce que j'étais en train de me dire : « Il faut que je repose ce verre »", a-t-elle notamment déclaré. Si Richard Williams, gravement malade et absent dimanche soir, n'a pas réagi, son fils et porte-parole, Chavoita LeSane, demi-frère de Venus et Serena, s'est exprimé en son nom. "Nous ne tolérons pas qu'une personne frappe quelqu'un d'autre, à moins qu'il ne soit en état de légitime défense", a-t-il ainsi déclaré à NBC News. Un geste qui a au final quelque peu éclipsé l'Oscar remporté par le film, dont Serena (40 ans) a assuré la promotion ces derniers mois. Eloignée des courts depuis juin 2021, celle qui est en quête d'un 24e titre du Grand Chelem avait avoué le mois dernier qu'elle était déjà prête à prendre sa retraite.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.