Saint-Pétersbourg : Six mois plus tard, Mladenovic a de nouveau gagné un match !

Saint-Pétersbourg : Six mois plus tard, Mladenovic a de nouveau gagné un match !©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 01 février 2018 à 14h50

Six mois plus tard, Kristina Mladenovic a enfin regagné un match ! Battue à chacune de ses sorties en simple (quinze défaites consécutives) depuis son dernier succès en date, à Washington le 2 août dernier face à l'Allemande Tatjana Maria, la Française a mis fin à cette série noire, ce jeudi à Saint-Pétersbourg. Enfin !

Six mois plus tard, Kristina Mladenovic a enfin regagné un match ! Battue à chacune de ses sorties en simple (quinze défaites consécutives) depuis son dernier succès en date, à Washington le 2 août dernier face à l'Allemande Tatjana Maria, la Française a mis fin à cette série noire, ce jeudi à Saint-Pétersbourg. Pour son entrée en lice dans le tournoi russe qu'elle aime tant et dont elle a remporté la dernière édition, la numéro 10 mondiale a fait preuve de beaucoup de solidité, notamment sur ses jeux de service (en dépit de ses six doubles-fautes), pour battre relativement aisément la Slovaque Dominika Cibulkova (6-4, 6-4, mais elle a mené 4-1 dans la deuxième manche avant de connaître une légère baisse de régime) et retrouver le sourire en simple, où elle restait sur 182 jours sans gagner, puisqu'en double, elle vient de remporter l'Open d'Australie. Désormais, Mladenovic peut se vanter d'avoir stoppé également l'hémorragie en simple et d'avoir mis fin à cette disette qui semblait interminable et lui collait désespérément à la peau depuis Washington. « Kiki » n'avait pas cessé de se rassurer elle-même comme de promettre à tous ses fans qu'elle ne se faisait aucune inquiétude, et que cette victoire si précieuse après autant de revers ne tarderait pas à arriver. Mais avant jeudi, tout le monde attendait de la voir pour accepter d'y croire.

Et maintenant, Mladenovic doit foncer faire le doublé !Comme un symbole, le déclic est donc venu à Saint-Pétersbourg, où la Française semble se sentir plus à l'aise que nulle part ailleurs. En ajoutant cette victoire aux dépens de Cibulkova, la petite amie de Dominic Thiem porte d'ailleurs sa série sur le court russe à six succès de rang. « Dès que je suis arrivée ici, j’étais très heureuse et très fière, comme si je n’étais jamais partie, a expliqué une Mladenovic forcément très soulagée. Cette victoire veut dire beaucoup pour moi, surtout face à une telle adversaire et de la manière dont j’ai joué, en sachant gérer mes nerfs ». Cette première victoire après six mois d'attente en poche, la leader de l'équipe de France de Fed Cup en l'absence de Caroline Garcia va désormais pouvoir se pencher sur son objectif premier de la semaine : conserver son trophée. Prochaine étape : la Tchèque Katerina Siniakova. Une adversaire qui ne lui fait pas peur, même si la Tchèque la battue trois fois sur quatre. Plus rien, de toute façon, ne fait peur à notre « Kiki » nationale après cette délivrance intervenue jeudi. Libérée, Mladenovic peut enfin respirer.

Wozniacki ne perd qu'un jeuCinq jours après son triomphe à l'Open d'Australie et son retour sur le trône de la WTA, Caroline Wozniacki était présente sur le court russe pour y disputer son huitième de finale face à la grande espoir du tennis russe Anastasia Potapova, née en 2001, victorieuse du Tournoi des Petits As 2015 et de Wimbledon juniors en 2016. Mais la 235eme mondiale n'a pas fait le poids face à la Danoise, visiblement pas fatiguée par son périple dans l'Hémisphère Sud, et s'est inclinée 6-0, 6-1 en 1h06. Avec seulement 46% de premières balles, 6 doubles-fautes au compteur et 21 balles de break en faveur de Wozniacki, Potapova sait qu'elle va devoir travailler son service, mais la plupart des jeux ont été plus longs que ce que laisse entrevoir le score final. En quarts de finale, la n°1 mondiale (qui compte désormais 349 points d'avance sur Simona Halep) sera opposée à une autre Russe, Daria Kasatkina (23eme), qu'elle a battue lors de leur unique confrontation, à Dubai l'an passé. En fin de programme, Petra Kvitova a eu besoin de trois sets et 1h33 de jeu pour se défaire d'Irina Begu (6-3, 1-6, 6-1). Elle défiera Jelena Ostapenko dans un match entre deux anciennes gagnantes de tournoi du Grand Chelem.

SAINT-PÉTERSBOURG (Russie, Premier, dur intérieur, 590 568 €)

Tenante du titre : Kristina Mladenovic (FRA)

Quarts de finale

Wozniacki (DAN, n°1) - Kasatkina (RUS, n°8)

Mladenovic (FRA, n°4) - Siniakova (RTC)

Goerges (ALL, n°5) - Rybakina (RUS, Q)

Kvitova (RTC, WC) - Ostapenko (LET, n°2)

2eme tour

Wozniacki (DAN, n°1) bat Potapova (RUS, WC) : 6-0, 6-1

Kasatkina (RUS, n°8) bat Cornet (FRA) : 6-2, 6-1

Mladenovic (FRA, n°4) bat Cibulkova (SLQ) : 6-4, 6-4

Siniakova (RTC) bat Makarova (RUS) : 7-6 (7), 7-5

Goerges (ALL, n°5) bat Vinci (ITA, Q) : 7-5, 6-0

Rybakina (RUS, Q) bat Garcia (FRA, n°3) : 4-6, 7-6 (6), 7-6 (5)

Kvitova (RTC, WC) bat Begu (ROU) : 6-3, 1-6, 6-1

Ostapenko (LET, n°2) bat Zvonareva (RUS, WC) : 7-6 (6), 6-3

1er tour

Wozniacki (DAN, n°1) - Bye

Potapova (RUS, WC) bat Maria (ALL) : 6-2, 6-4

Cornet (FRA) bat Barthel (ALL): 6-3, 7-5

Kasatkina (RUS, n°8) bat Kuzmova (SLQ, Q) : 1-6, 6-4, 6-1

Mladenovic (FRA, n°4) - Bye

Cibulkova (SLQ) bat Cirstea (ROU) : 7-5, 6-2

Siniakova (RTC) bat Vekic (CRO) : 6-3, 2-6, 6-4

Makarova (RUS) bat Pavlyuchenkova (RUS, n°6) : 6-4, 6-4

Goerges (ALL, n°5) bat Sakkari (GRE) : 6-2, 7-6 (5)

Vinci (ITA, Q) bat Martincova (RTC, Q) : 6-2, 6-2

Rybakina (RUS, Q) bat Bacsinszky (SUI) : 6-4, 6-3

Garcia (FRA, n°3) - Bye

Kvitova (RTC, WC) bat Vesnina (RUS, n°7, WC) : 6-2, 6-0

Begu (ROU) bat Petkovic (ALL, Q) : 7-6 (5), 6-1

Zvonareva (RUS, WC) bat Bertens (PBS) : 6-4, abandon

Ostapenko (LET, n°2) - Bye

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU