Pour Navratilova, les transgenres chez les féminines "trichent"

Pour Navratilova, les transgenres chez les féminines "trichent"©Panoramic, Media365

Joseph RUIZ, publié le lundi 18 février 2019 à 16h22

Dans tribune publiée dans le Times, Martina Navratilova, légende du tennis et icône gay, dénonce la possibilité pour les femmes transgenres de pouvoir concourir chez les femmes.

Voilà une sortie tapageuse de la part de Martina Navratilova. La légende du tennis aux 169 titres dont 3 Open d'Australie, 2 Roland-Garros, 9 Wimbledon et 4 US Open, s'oppose fermement à la possibilité pour les transgenres de participer à des compétitions féminines. Elle l'explique dans une tribune publiée dans le Times intitulé « Les règles sur les athlètes trans' récompensent les tricheuses et punit les innocentes ». Elle développe : « Dès son enfance, un homme se construit du muscle et de la densité osseuse, ainsi qu'un plus grand nombre de globules rouges portant de l'oxygène, détaille-t-elle. Si un homme venait à changer de genre en éliminant les avantages accumulés, il devrait commencer un traitement hormonal avant la puberté. Pour moi, c'est impensable. »


« Tu ne peux pas simplement te déclarer femme et concourir comme une femme »

Martina Navratilova est une icône gay depuis 1981, date de son coming-out public. « C'est vraiment injuste pour les femmes qui doivent faire concurrence à des personnes qui, biologiquement, ce sont toujours des hommes. Je suis heureux de parler à une femme transgenre sous toutes les formes qu'elle souhaite, mais je ne serais pas heureux de lui faire concurrence. » Selon Martina Navratilova, il n'est pas possible de voir des personnes doté d'un sexe masculin participer à des compétitions féminines. « Tu ne peux pas simplement te déclarer femme et concourir comme une femme, pense-t-elle. Il doit y avoir des standards. Avoir un pénis et participer une compétition en tant que femme ne rentre pas dans ces standards. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.