Omnisport : Andreescu reine du Canada

Omnisport : Andreescu reine du Canada©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 09 décembre 2019 à 22h59

La tenniswoman de 19 ans Bianca Andreescu, gagnante notamment de l'US Open, a été élue "athlète de l'année" 2019 au Canada.

La fin de l'année approche et les pays commencent à remettre leurs trophées du "sportif de l'année 2019". Le Canada a dégainé en premier, en annonçant ce lundi que la gagnante du trophée Lou Marsh (du nom d'un ancien journaliste sportif, qui récompense chaque année depuis 1936 le meilleur sportif du pays), a été remis à Bianca Andreescu. Il y a un an, la Canadienne née en juin 2000 de parents roumains était 178eme mondiale et connue uniquement des grands spécialistes de la petite balle jaune. Aujourd'hui, elle n°5 mondiale, après une année 2019 exceptionnelle, qui l'aura vu débuter par une finale à Auckland en sortant des qualifications, avant de disputer notamment les demi-finales à Acapulco et remporter son tout premier tournoi sur le circuit WTA à Indian Wells (rien que ça !) après avoir éliminé Garbine Muguruza, Elina Svitolina et Angelique Kerber.

L'été magique d'Andreescu

Une blessure à l'épaule l'a ensuite contraint à abandonner à Miami, et revenir seulement à Roland-Garros (forfait au 2eme tour) avant de zapper la saisons sur herbe. Mais pour son retour, au coeur de l'été, la Canadienne a frappé fort en triomphant à Toronto, avec des victoires sur Kiki Bertens et Karolina Pliskova, avant de profiter de l'abandon de Serena Williams en finale. Une Serena qu'elle a retrouvée en finale à l'US Open (après des victoires sur Wozniacki, Mertens et Bencic) et qu'elle a battue en deux sets pour devenir la première Canadienne à remporter un tournoi du Grand Chelem ! De nouveau diminuée physiquement en fin de saison, elle a dû abandonner pendant la phase de poules du Masters.

Andreescu préférée à De Grasse et Binnington

« Wow ! Je suis tellement reconnaissante pour cet honneur. Je ne m'y attendais pas et être la première joueuse de tennis à gagner est encore plus surréaliste. Aucun de mes succès cette année n'aurait été possible sans le soutien de tout le Canada. Les sports canadiens ont été à l'avant-scène cette année, il y a donc certainement beaucoup d'autres athlètes qui méritent également une part de cet honneur - nous nous motivons tous pour être meilleurs. J'ai hâte de voir ce que 2020 apportera et je suis toujours fière de représenter le Canada au plus haut niveau », a réagi Andreescu, qui a été préférée à la golfeuse Brooke Henderson (recordwoman des victoires en tournoi pour une Canadienne), au sprinteur Andre De Grasse (double médaillé aux Mondiaux de Rio), au lanceur Mike Soroka des Atlanta Braves (sélectionné au All Star Game MLB) et au gardien des St-Louis Blues Jordan Binnington, vainqueur de la Stanley Cup (NHL). Qui aurait dit cela il y a un an ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.