L'ancien entraîneur de Naomi Osaka lui réclame 20% de ses gains !

L'ancien entraîneur de Naomi Osaka lui réclame 20% de ses gains !©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 19 mars 2019 à 10h25

Selon le site américain TMZ, Christophe Jean, qui avait entraîné Naomi Osaka quand elle avait 13 ans, lui réclame 20% de ses gains, comme le stipulerait un contrat signé avec son père.

A quelques jours d'entamer son tournoi de Miami (face à une qualifiée), Naomi Osaka se serait sans doute passée de cette affaire... La n°1 mondiale a en effet appris via le site américain TMZ que son ancien entraîneur lui réclamait 20% de ses gains, rien que ça ! Christopher Jean, qui a entraîné Naomi Osaka lorsqu'elle avait 13 ans (en 2010), ainsi que sa sœur Mari, assure en effet être en possession d'un contrat stipulant que les deux joueuses devaient lui donner 20% de leurs gains en carrière, pour une durée indéfinie. A l'époque, la famille Osaka ne roulait pas sur l'or et ne pouvait pas rémunérer l'entraîneur. Le père Osaka et Christopher Jean auraient donc conclu cet accord pour compenser le fait qu'il ne soit pas payé de suite. Jean affirme qu'il est toujours en possession du contrat, annexé à sa plainte déposée à la cour d'Etat en Floride.

"Cette affaire n'a aucun intérêt" pour l'avocat d'Osaka

Depuis le début de sa carrière, Naomi Osaka a déjà gagné 10,8 millions de dollars (9,5 millions d'euros) en tournois, et Christopher Jean espère donc récupérer 2,16 millions de dollars (1,9 millions d'euros). Sa sœur Mari (qui a un an et demi de plus) n'a en revanche gagné "que" 58 496$ (51 521€)... Mais Alex Spiro, l'avocat de la gagnante de l'US Open 2018 et de l'Open d'Australie 2019 n'a pas tardé à répondre à cette attaque : « Sans surprise, l'ascension météorique de Naomi et son statut d'icône internationale mènent à de fausses annonces, comme ce « contrat » idiot que Naomi n'a jamais vu ni signé. Cette affaire n'a aucun intérêt et nous allons vite passer à autre chose ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.