Insultée, Alizé Cornet choisit l'humour

Insultée, Alizé Cornet choisit l'humour©Media365
A lire aussi

Benoît Conta, Media365 : publié le mercredi 04 août 2021 à 08h51

Battue au premier tour du tournoi de Cluj, Alizé Cornet a souhaité partager les messages d'insultes reçus dans la foulée, notamment de la part des parieurs.

« J'ai joué à Julien Doré. » Si le ton se veut léger, Alizé Cornet a souhaité un dénoncer une inquiétante dérive, mardi soir, sur son compte Twitter. Tête de série numéro 1 du tournoi de Cluj, en Roumanie, la Française a été battue dès le premier tour par l'Egyptienne Mayar Sherif, 119e mondiale (6-2, 6-4). Une contre-performance qui a une conséquence directe: celle d'un siège du compte Instagram de la joueuse, qui a déclaré avoir reçu une cinquantaine de messages d'insultes, la plupart venant de parieurs déçus. « Il paraît que la santé mentale des athlètes est dans l'air du temps... On comprend mieux pourquoi ! », lance ainsi la Niçoise, qui a partagé quatre exemples de messages reçus. 




Et le moins que l'on puisse dire, c'est que derrière leur écran, les parieurs se permettent un flot d'insultes insupportables. « Grosse pute! J'espère que tu vas crever. Si tu ne te retires pas du tennis on va te violer », écrit ainsi une internaute. « Numéro 1 française ? Triste... Profite bien de ton chèque et va te faire baiser ça va te faire du bien », écrit un autre parieur. Des messages très violents, auxquels la joueuse tricolore a choisi de réagir avec humour, pour désamorcer leur violence. Reste le phénomène, franchement inquiétant, et déjà dénoncé par ses pairs, à l'image de Gaël Monfils ou Caroline Garcia.


« Les mots et les phrases sont violentes, expliquait cette dernière, dans les colonnes de L'Equipe, en février dernier. Dans la vie de tous les jours, les gens ne se permettraient jamais de dire ça. Ça ne vient que des parieurs mais c'est quotidien. J'ai eu envie de montrer aux gens ce qui se passait vraiment. Je me suis rendue compte que les gens ne savaient pas. En partageant ça, les gens se sont mis à m'écrire et j'avais beaucoup plus de messages positifs que négatifs. » On espère que ce sera désormais le cas pour Alizé Cornet...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.