Indian Wells : Maria Sharapova déclare forfait !

Indian Wells : Maria Sharapova déclare forfait !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 14 février 2019 à 12h47

Perturbée par une blessure à l'épaule droite depuis son élimination en huitième de finale à l'Open d'Australie face à la locale Ashleigh Barty, Maria Sharapova (31 ans) a déclaré forfait ce jeudi pour le tournoi d'Indian Wells, premier Premier Mandatory au menu de la saison. La Russe avait déjà été contrainte de renoncer à disputer son deuxième tour à Saint-Pétersbourg il y quinze jours. Pas de quoi afficher un grand optimisme.

Maria Sharapova manquera le premier Premier Mandatory (équivalent du Masters 1000 chez les hommes) de l'année. Toujours gênée par la blessure à l'épaule droite qu'elle traîne depuis son élimination à l'Open d'Australie, la Russe a déclaré forfait pour le tournoi d'Indian Wells, qui se déroulera du 4 au 17 mars prochain en Californie, ont annoncé sur le compte Twitter officiel de l'épreuve ce jeudi les organisateurs. Un forfait qui fait suite il y a quinze jours à un autre de l'ancienne numéro 1 mondiale, contrainte cette fois de renoncer à son deuxième match à Saint-Pétersbourg, sur ses terres, contre sa compatriote Daria Kasatkina alors qu'elle avait réussi une très belle entrée en matière la veille contre l'Australienne Daria Gavrilova. Une défection consécutive à ce même problème à l'épaule droite qui poursuit la joueuse de 31 ans depuis sa sortie dès les huitièmes de finale à Melbourne contre une autre représentante de l'Australie Ashleigh Barty. Depuis ce premier rendez-vous de la saison en Grand Chelem, l'ex-championne redescendue au 27eme rang mondial ne s'est alignée qu'à Saint-Pétersbourg, sans pouvoir défendre ses chances comme elle l'aurait espéré. Et maintenant, la voilà contrainte de renoncer au premier tournoi le plus important de la saison hors-Majeur, où elle sera remplacée par l'Allemande Mona Barthel.

Pas de Miami non plus pour Sharapova ?



Malheureusement pour Sharapova, si elle est de nouveau perturbée depuis son match perdu contre Barty par son épaule droite, il ne s'agit pas d'une blessure qui date d'aujourd'hui. En marge de l'Open d'Australie, la native de Nyagan, pas vraiment rassurante pour ses fans, avait ainsi laissé entendre que la gêne remontait à plusieurs mois en arrière. "J'ai parlé ouvertement de mon épaule ces dernières semaines, mois et années, mais c'est un problème majeur depuis l'année dernière et ça ne va pas changer cette année. Tout est question de comment gérer la douleur." Visiblement, actuellement, elle n'arrive pas à la gérer. Qu'en sera-t-il par la suite, avec le tournoi de Miami qui arrivera dans la foulée (18 au 31 mars) d'Indian Wells ? Personne n'a la réponse pour le moment, mais cela ne sent pas très bon pour celle qui compte cinq titres en Grand Chelem à son palmarès.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.