Indian Wells (F) : Halep s'est fait peur, Osaka étonne

Indian Wells (F) : Halep s'est fait peur, Osaka étonne©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 15 mars 2018 à 09h18

Grande favorite du tournoi, Simona Halep peut souffler. La Roumaine tient son billet pour le dernier carré d'Indian Wells, mais elle n'a pas eu la vie facile, ce jeudi en quarts, face à Petra Martic.

C'est d'ailleurs le moins que l'on puisse dire, puisque la numéro 1 mondiale, incapable de remporter dans le deuxième set un jeu décisif qui lui aurait permis de s'éviter une grosse frayeur, s'est retrouvée en très fâcheuse posture dans la dernière manche. Avant qu'Halep ne réussisse à remporter cinq jeux de suite, la joueuse croate de 27 ans classée au 51eme rang à la WTA avait en effet pris très sérieusement les devants en prenant le service de son adversaire pour mener 3-1. Heureusement pour elle, Halep ne s'est pas laissé abattre et a trouvé les ressources pour renverser (6-4, 6-7, 6-3) la tombeuse de Jelena Ostapenko deux tours plus tôt.

Au prochain match, la tête de série numéro 1 donnera encore dans la nouveauté, dans la mesure où elle sera opposée à une autre révélation et surprise de cet Indian Wells 2018 Naomi Osaka. Après s'être offert Maria Sharapova et Agnieszka Radwanska sur son parcours, la jeune Japonaise de 20 ans, 44eme au classement mondial, a cette fois ajouté Karolina Pliskova à son tableau de chasse. Mieux : elle a humilié la cinquième mondiale, balayée en moins d'une heure et demi par la petite tornade d'origine haïtienne qui n'avait déjà laissé aucune chance à Sharapova et Radwanska et n'a laissé que cinq jeux à la Tchèque (6-2, 6-3). Halep est prévenue : cette Osaka, c'est de la dynamite !

INDIAN WELLS (Etats-Unis, dur, WTA Premier, 6 300 000 euros)

Tenante du titre : Elena Vesnina (RUS)

Quarts de finale

Halep (ROU, n°1) bat Martic (CRO) : 6-4, 6-7 (5), 6-3

Osaka (JAP) bat Ka.Pliskova (RTC, n°5) : 6-2, 6-3

V.Williams (USA, n°8) - Suarez Navarro (ESP, n°27)

Kerber (ALL, n°10) - Kasatkina (RUS, n°20)

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU