Amanda Anisimova écrit l'histoire à 17 ans

Amanda Anisimova écrit l'histoire à 17 ans©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 15 avril 2019 à 11h59

En remportant le tournoi de Bogota à 17 ans seulement, l'Américaine Amanda Anisimova a écrit plusieurs pages de l'histoire du tennis ce dimanche.


Le tournoi de Bogota est loin d'être l'un des plus importants de la saison WTA, mais il a peut-être marqué l'avènement d'une future très grande championne. L'Américaine Amanda Anisimova, âgée seulement de 17 ans, s'est en effet imposée en finale de ce tournoi sur terre battue face à l'Australienne Astra Sharma. Elle devient ainsi la 18eme joueuse différente à remporter un tournoi cette saison, sur 18 tournois disputés. Un record dans toute l'histoire du tennis féminin ! Elle est aussi la deuxième joueuse née en 2001 à soulever un trophée WTA, après la Serbe Olga Danilovic, de sept moins son aînée et victorieuse du tournoi de Moscou en juillet dernier (mais qui n'a pas brillé depuis).

Anisimova sur les traces de Williams et Davenport ?

Par ailleurs, Amanda Anisimova, victorieuse de l'US Open juniors en 2016, est devenue la plus jeune Américaine à gagner un tournoi WTA depuis Serena Williams en 1999 à Indian Wells. Elle s'est en effet imposée à 17 ans, 7 mois et 13 jours, alors que Williams avait 17 ans, 5 mois et 17 jours. Enfin, Amanda Anisimova est la plus jeune Américaine à remporter un tournoi sur terre battue depuis Lindsay Davenport à Lucerne en 1993 (16 ans et 349 jours). Anisimova aura-t-elle une aussi belle carrière que ses immenses compatriotes ? Réponse d'ici une quinzaine d'années, pour celle qui est depuis ce lundi 54eme mondiale, le meilleur classement de sa jeune carrière...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.