Wimbledon : Paire s'en prend à l'ATP

Wimbledon : Paire s'en prend à l'ATP©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le mardi 24 mai 2022 à 19h30

A l'issue de son élimination au 1er tour à Roland-Garros ce mardi, le Français Benoit Paire a poussé un coup de gueule en conférence de presse contre l'ATP au sujet de Wimbledon.



A défaut d'avoir brillé sur le Court Simonne-Mathieu ce mardi, Benoit Paire a fait le spectacle en conférence de presse. En effet, alors que son match contre le Biélorusse Ilya Ivashka avait été interrompu lundi à cause de la pluie, le Français n'a pas réussi à l'emporter et s'est incliné en quatre sets (6-3, 7-5, 1-6, 7-5) et 2h34 de jeu. Sorti dès le 1er tour à Roland-Garros, le natif d'Avignon devrait donc rapidement tourner la page de la saison sur terre battue et débuter celle sur gazon. A ce propos, l'intéressé a décidé de pousser un gros coup de gueule contre l'ATP lors de sa conférence de presse d'après match. « J'ai du mal à comprendre le truc, si l'ATP défend plutôt les joueurs ou la Russie », a notamment déclaré celui qui a été l'auteur de 24 doubles fautes lors de son entrée en lice à Porte d'Auteuil, à propos de la décision de ne pas attribuer de point à Wimbledon.

Paire, un petit tour et puis s'en va ?

« Je vais y aller pour prendre mon chèque, pour jouer une exhibition. Autant aller prendre son chèque. Je vais y aller en famille, tranquillement. Pourquoi avoir pris cette décision sans en avoir parlé à aucun joueur ? C'est facile de dire : "Un conseil a voté." Non, personne n'était au courant. (...) Si c'est une guéguerre entre l'ATP et Wimbledon, nous, on est au milieu de ça. Franchement, ce n'est pas très sympa. On a envie de jouer normalement, a par la suite lâché Paire, très remonté face à cette situation. (...) Je suis désolé pour les Russes et la Russie, mais en tout cas c'est eux qui font le bordel. Tous les joueurs de l'ATP des autres pays sont pénalisés. On se retrouve dans une situation où, finalement, les Russes ont gagné. » Alors que le 3eme Grand Chelem de la saison se rapproche à grands pas (27 juin - 10 juillet), la situation semble très tendue et l'événement pourrait logiquement en pâtir...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.