Wimbledon : Nadal furieux contre le système des têtes de série

Wimbledon : Nadal furieux contre le système des têtes de série©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 25 juin 2019 à 12h59

Mécontent du système de désignation des têtes de série à Wimbledon, qui fera notamment du Majorquin la tête de série numéro 3 alors qu'il est numéro 2 mondial, Rafael Nadal a poussé un coup de gueule lundi soir à ce sujet sur la chaîne espagnole Movistar.

A moins d'une semaine du coup d'envoi du tournoi du Grand Chelem londonien, Rafael Nadal voit rouge. Furieux de voir que le système de désignation des têtes de série à Wimbledon n'ait toujours pas été modifié, l'épreuve se dénotant ainsi toujours par rapport aux autres Majeurs, le Majorquin auréolé tout récemment d'un douzième sacre à Roland-Garros n'a pas hésité à pousser un coup de gueule lundi soir sur la chaîne espagnole Movistar. Nadal ne comprend pas, notamment, comment il peut hériter à Wimbledon du statut de tête de série numéro 3 alors qu'il est... numéro 2 mondial. « Il n'y a pas que mon cas particulier, précise toutefois Nadal dans des déclarations relayées par l'AFP. C'est arrivé de nombreuses fois que certains joueurs, sur leurs propres mérites, parce qu'ils ont bien joué toute l'année sur toutes les surface, obtiennent un statut. Et là-bas (à Wimbledon), on ne respecte pas ça et on leur impose des tirages compliqués. »

Nadal : « Il n'y a que Wimbledon qui fait ça »

Au-delà de se retrouver en danger dès les premiers tours alors que son classement devrait lui éviter ce genre de cas de figure ou d'être moins bien considéré que son rival Roger Federer, qu'il devance pourtant d'une place dans la hiérarchie mondiale, le protégé de Carlos Moya déplore surtout que Wimbledon reste le seul à ce jour à posséder sa propre réglementation sur ce plan des têtes de série. « Il n'y a que Wimbledon qui fait ça, regrette l'Espagnol, c'est la seule chose qui ne me paraît pas bonne dans cette histoire. Quoi qu'il en soit, que je sois tête de série numéro 2 ou 3, je devrai jouer à mon meilleur niveau pour aspirer à ce à quoi j'aspire » Pour rappel, contrairement aux autres tournois du Grand Chelem qui attribue les 32 têtes de série au classement des joueurs, « Wim » se base, lui, notamment sur les résultats sur gazon des engagés sur les deux années précédentes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.