Wimbledon : Nadal est plus dangereux quand il est diminué pour Tsitsipas

Wimbledon : Nadal est plus dangereux quand il est diminué pour Tsitsipas©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 26 juin 2022 à 20h15

Potentiel adversaire de Rafael Nadal en demi-finales à Wimbledon, Stefanos Tsitsipas a confié face à la presse que, lorsqu'il est diminué comme il a pu l'être à Roland-Garros, l'Espagnol est d'autant plus dangereux.



Stefanos Tsitsipas ne compte écarter Rafael Nadal de la course au titre à Wimbledon. Après avoir remporté Roland-Garros avec un pied gauche anesthésié afin de réduire les douleurs liées au syndrome de Müller-Weiss dont il souffre, le « Taureau de Manacor » va aborder la troisième levée du Grand Chelem après avoir suivi un nouveau traitement. Présent ce dimanche en conférence de presse, Stefanos Tsitsipas a assuré « énormément de respect pour ce qu'il a fait à Roland-Garros, vu l'état de son pied », ajoutant que « c'est comme s'il avait eu le pied cassé ». Ayant l'impression que Rafael Nadal est presque « immortel », le numéro 6 mondial a affirmé à son sujet que, selon lui, « c'est quand il dit qu'il ne peut pas jouer et qu'il a des problèmes au pied qu'il est le plus dangereux ». « Nous avons l'habitude de voir Rafa remporter de nombreux Grands Chelems ou tournois, même quand il ne semble pas en état de jouer, a ajouté Stefanos Tsitsipas. Je pense que c'est dans ces moments-là que ses adversaires doivent faire le plus attention. »

Tsitsipas : « J'essayais de jouer sur gazon comme sur terre battue »

Alors qu'il fera son entrée en lice dans le tournoi de Wimbledon ce mardi avec un duel l'opposant au qualifié suisse Alexander Ritschard, actuellement classé 192eme à l'ATP, Stefanos Tsitsipas entend effacer de sa mémoire son piteux parcours à l'occasion de l'édition 2021 de la troisième levée du Grand Chelem. En effet, le Grec n'avait pas passé le premier tour avec une défaite en trois manches sèches face à Frances Tiafoe. Toutefois, alors qu'il vient d'ouvrir son palmarès sur gazon à Majorque aux dépens de Roberto Bautista Agut, Stefanos Tsitsipas a confié avoir changé son approche du jeu sur cette surface si particulière. « J'essayais de jouer sur gazon comme sur terre battue, ce qui était une énorme erreur, a confié celui qui sera tête de série numéro 4 cette année à Londres. Je n'avais pas joué un seul match avant Wimbledon. Tout cela n'avait aucun sens. » Des erreurs dont le Grec a visiblement tiré les leçons.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.