Wimbledon : McEnroe au secours de Djokovic

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 10 juillet 2024 à 17h54

Les événements du match entre Holger Rune et Novak Djokovic sont malheureusement symptomatiques.

John McEnroe comprend Novak Djokovic, qui a repris de volée le public de Wimbledon un peu trop bruyant à l'attention de Holger Rune lundi, en huitièmes de finale. Le légendaire Américain, lui aussi, a vécu ce genre de situation, comme il l'a indiqué à la BBC : "Il a lutté contre ça durant toute sa carrière, moi aussi je me suis parfois nourri de cette énergie négative, mais d'une certaine manière je détestais ça." Le rival historique de Björn Borg dans les années 80 cite à nouveau les comparaisons avec Roger Federer et Rafael Nadal : "Personne ne pouvait leur être comparé, par rapport à ce qu'ils ont apporté et la manière dont les gens les aiment. Et puis il a eu ce culot de venir et d'entrer dans la partie..."

"Il a été trop bon pour le tennis"

John McEnroe regrette que Novak Djokovic ne soit pas un peu plus respecté, alors qu'il a été opéré dans la foulée de Roland-Garros pour participer à Wimbledon. "Il avait 20% de chances maximum de jouer, il se demande pourquoi il n'a pas droit à un peu d'amour alors qu'il affronte un quinzième mondial qui, par rapport à lui, n'a pas fait grand-chose. Il faut respecter la grandeur de ce qu'on voit."

Surnommé "Super Brat" ("super sale gosse") au plus fort de sa notoriété, le natif d'Allemagne admire le courage de Novak Djokovic de s'être exprimé sur le sujet, immédiatement sur le court : "Il y aura encore plus de gens contre lui et il ne mérite pas ça. A mon avis, il a été trop bon pour le tennis. Mais on a besoin de lui."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.