Wimbledon : Les enjeux de cette deuxième semaine

Wimbledon : Les enjeux de cette deuxième semaine©Media365
A lire aussi

Alix Vermande, publié le dimanche 08 juillet 2018 à 14h35

Après une première semaine faite de rebondissements et de surprises dans les deux tableaux, le Grand Chelem londonien entame sa dernière ligne droite durant laquelle les favoris à la couronne et les Français devront rester sur leurs gardes.

La reconstitution du trio historique chez les hommes ?


Federer, Nadal, Djokovic. Ces noms représentent à eux seuls 49 titres remportés en Grand Chelem. Néanmoins, cela fait désormais plus de six ans, soit depuis l'édition 2012 de Roland-Garros, que ces trois joueurs n'ont pas été présents ensemble dans le dernier carré d'un des quatre tournois majeurs de la saison. Ainsi, si la logique est respectée, cette « anomalie » devrait être rectifiée, même si l'inconstance de Rafael Nadal sur gazon et l'état de forme de Novak Djokovic pourraient rebattre les cartes.


La voie royale pour Serena Williams ?


Déjà satisfaite d'avoir obtenu le statut de tête de série numéro 25, Serena Williams n'espérait sans doute pas pareille hécatombe dans le tableau féminin pour son retour sur le gazon londonien où elle a soulevé le trophée à sept reprises. En effet, il ne reste plus que deux représentantes du Top 10 à Londres : Karolina Pliskova et Angelique Kerber. La Tchèque pourrait ainsi retrouver l'Américaine au stade des demi-finales pour une rencontre explosive. Reste à savoir si la native du Michigan pourra enchaîner les efforts, elle qui reste sur deux victoires à Londres lors de ses deux dernières participations.

Un coup à jouer pour les Français


Absents de la deuxième semaine de Roland-Garros, les Tricolores sont cette fois au nombre de trois sur le gazon londonien. De plus, Gaël Monfils et Gilles Simon peuvent avoir de l'ambition pour ces huitièmes de finale. Le Parisien a sans doute la meilleure carte à jouer face à Kevin Anderson s'il parvient à contrer le service du Sud-Africain. De son côté, le natif de Nice aura fort à faire contre Juan Martin del Potro, mais l'Argentin n'est pas réputé pour être très à l'aise sur herbe contrairement au Français. Enfin, Adrian Mannarino devrait quant à lui se heurter à l'obstacle que représente Roger Federer, octuple lauréat à Wimbledon.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU