Wimbledon : L'ATP et la WTA confirment qu'aucun point ne sera attribué

Wimbledon : L'ATP et la WTA confirment qu'aucun point ne sera attribué©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le samedi 21 mai 2022 à 00h06

L'ATP et la WTA ont confirmé ce vendredi qu'aucun point ne serait attribué lors du prochain Wimbledon, suite à la décision des organisateurs d'interdire aux Russes et Biélorusses d'y participer. En revanche, des points seront attribués lors des autres tournois sur gazon.



Communiqué de l'ATP :

"La possibilité pour les joueurs de toute nationalité de participer à des tournois basés sur le mérite et sans discrimination est fondamentale pour notre Tour. La décision de Wimbledon d'interdire aux joueurs russes et biélorusses de concourir au Royaume-Uni cet été porte atteinte à ce principe et à l'intégrité du système de classement ATP. Cela est également incompatible avec notre accord de classement. En l'absence de changement de circonstances, c'est avec beaucoup de regret et de réticence que nous ne voyons pas d'autre choix que de retirer les points du classement ATP de Wimbledon pour 2022. Nos règles et accords existent afin de protéger les droits des joueurs dans leur ensemble. Des décisions unilatérales de cette nature, si elles ne sont pas prises en compte, créent un précédent dommageable pour le reste du Tour. La discrimination par des tournois individuels n'est tout simplement pas viable sur un Tour qui opère dans plus de 30 pays. Nous apprécions grandement nos relations de longue date avec Wimbledon et la LTA (Fédération britannique de tennis, ndlr) et ne sous-estimons pas les décisions difficiles à prendre pour répondre aux récentes directives du gouvernement britannique. Cependant, nous notons qu'il s'agissait d'orientations informelles, et non d'un mandat, qui offraient une option alternative qui aurait laissé la décision entre les mains de joueurs individuels concourant en tant qu'athlètes neutres par le biais d'une déclaration signée. Nos discussions internes avec les joueurs concernés nous ont en fait amenés à conclure que cela aurait été une option plus agréable pour le Tour.

Nous gardons espoir de nouvelles discussions avec Wimbledon conduisant à un résultat acceptable pour toutes les parties concernées. Plus largement, nous pensons que cette question souligne à nouveau la nécessité d'une structure de gouvernance unie dans l'ensemble du tennis professionnel afin que les décisions de cette nature puissent être prises de manière conjointe. Par ailleurs, comme annoncé précédemment, nous confirmons que les points de classement resteront lors des événements ATP Tour au Queen's (ATP 500), Eastbourne (ATP 250) et les tournois Challenger au Royaume-Uni. Nous avons pris cette décision sur la base que des opportunités de jeu alternatives sont ouvertes aux joueurs russes et biélorusses au cours de ces semaines, contrairement à Wimbledon, ce qui minimise tout impact sur l'intégrité du classement. Les sanctions liées à la violation par la LTA des règles de l'ATP seront évaluées séparément. Notre condamnation de l'invasion dévastatrice de l'Ukraine par la Russie reste sans équivoque. Des mesures immédiates ont été prises pour suspendre le tournoi de Moscou et faire concourir des athlètes russes et biélorusses sous des drapeaux neutres sur le Tour. En parallèle, nous avons poursuivi notre soutien humanitaire à l'Ukraine, en collaboration avec les autres instances dirigeantes du tennis, ainsi qu'une aide financière directe à de nombreux joueurs touchés."

Communiqué de la WTA :

"Les atrocités infligées à des millions d'innocents en Ukraine à cause de l'invasion non provoquée de la Russie sont horribles et épouvantables. La WTA condamne fermement l'attaque en cours de la Russie. D'abord et avant tout, nous ne voulons rien de plus que la paix et la fin de la guerre en Ukraine. Il y a près de 50 ans, la WTA a été fondée sur le principe fondamental selon lequel tous les joueurs ont une chance égale de concourir sur la base du mérite et sans discrimination. La WTA estime que les athlètes individuels participant à un sport individuel ne devraient pas être pénalisés ou empêchés de concourir uniquement en raison de leur nationalité ou des décisions prises par les gouvernements de leurs pays. Les récentes décisions prises par le All England Lawn Tennis Club (AELTC) et la Lawn Tennis Association (LTA) d'interdire aux athlètes de participer aux prochains événements britanniques sur gazon violent ce principe fondamental, qui est clairement inscrit dans les règles de la WTA, Les règles du Grand Chelem et l'accord que la WTA a avec les Grands Chelems.

En raison de la position de l'AELTC selon laquelle elle n'honorera pas son obligation d'utiliser le classement WTA pour l'entrée à Wimbledon et de procéder à un champ partiel non basé sur le mérite, la WTA a pris la décision difficile de ne pas attribuer de points de classement WTA à Wimbledon cette année. De plus, chacun des événements sanctionnés par la WTA (Nottingham, Birmingham et Eastbourne) sera pénalisé et leurs sanctions de tournoi WTA seront mises en probation. Étant donné que des opportunités de jeu et de classement alternatives et comparables existent au cours des mêmes semaines que ces événements pour les joueurs concernés, les points de classement WTA resteront en place pour ces événements. La position que nous adoptons consiste à protéger l'égalité des chances que les joueuses de la WTA devraient avoir pour concourir en tant qu'individus. Si nous n'adoptons pas cette position, nous abandonnons notre principe fondamental et permettons à la WTA de devenir un exemple pour soutenir la discrimination fondée sur la nationalité lors d'autres événements et dans d'autres régions du monde. La WTA continuera d'appliquer ses règles pour rejeter une telle discrimination."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.