Wimbledon (H) : Van Rijthoven, le conte de fées continue !

Wimbledon (H) : Van Rijthoven, le conte de fées continue !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 01 juillet 2022 à 15h04

Un peu moins d'une semaine après avoir remporté son premier titre sur le circuit aux dépens de Daniil Medvedev, Tim van Rijthoven s'est qualifié vendredi pour les 8emes de finale de Wimbledon. Probable futur adversaire de Novak Djokovic après avoir fait chuter Opelka puis Basilashvili, le Néerlandais, invité par les organisateurs, vit un véritable conte de fées.


Mais où s'arrêtera Tim van Rijthoven ? Il y a encore quinze jours, le jeune Néerlandais était encore un total inconnu des passionnés de tennis. Depuis, le natif de Roosendaal a aligné les exploits et remporté son tout premier titre mais aussi son... tout premier match sur le circuit lors d'une semaine de folie sur l'herbe de s'Hertogenbosch chez lui qui avait déjà tout d'un rêve pour le tube de ce début d'été. Non content d'ouvrir son palmarès et de débloquer son compteur en s'offrant notamment des victoires face à Felix Auger-Aliassime mais surtout au numéro 1 mondial Daniil Medvedev, qu'il avait humilié en finale (6-1, 6-4), van Rijthoven a poussé le culot plus loin encore. Malgré sa 104eme au classement, il n'a pas hésité à solliciter les organisateurs du tournoi de Wimbledon pour tenter de se faire inviter à l'événement. Bingo ! La wild card est tombée dans la poche du joueur de 25 ans habitué à disputer les tournois Challenger mais ayant manifestement décidé d'exploser sur le tard.

Djokovic est prévenu

Et comme le jeune homme est bien élevé, il a tenu à tout faire pour prouver au All England Lawn Tennis Club qu'il avait eu raison de le convier à la fête en dernière minute, et tant pis s'il n'avait encore jamais eu la chance de goûter à un tournoi du Grand Chelem. Une victoire en trois sets contre Delbonis, mieux classé que lui, une autre, plus difficile, face au 18eme mondial Reilly Opelka avant la démonstration de vendredi (6-4, 6-3, 6-4 en 1h43) contre une autre tête de série Nikoloz Basilashvili, 26eme au classement, et voici la révélation des quinze derniers jours en huitièmes de finale. Avec probablement à venir pour l'élève de Paul Haarhuis, 8eme de finaliste à Londres lui aussi, en 1996, un choc face au triple tenant du titre Novak Djokovic. Comme tout le monde, le Serbe n'a découvert que récemment que le Néerlandais faisait partie des joueurs désormais capables de lui mener la vie dure. Vainqueur depuis le 7 juin dernier de son premier match (il ne disputait que son deuxième tournoi), de son premier Top 15 mais aussi de son premier Top 10, le TGV "TVR" reste sur neuf victoires. Djokovic ou pas, la dixième n'est peut-être pas loin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.