Wimbledon (H) : Murray ne devrait pas jouer le simple

Wimbledon (H) : Murray ne devrait pas jouer le simple©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 21 mai 2019 à 11h41

Contrairement à ce qu'il envisageait, Andy Murray ne devrait pas disputer le simple à Wimbledon, en juillet prochain (1er au 14). En revanche, l'ancien numéro 1 mondial absent des courts depuis l'Open d'Australie et qui avait annoncé un temps vouloir prendre sa retraite suite à son opération à une hanche pourrait s'aligner sur le double aux côtés de son frère Jamie.

Andy Murray devrait bien reprendre la compétition à Wimbledon, en juillet (1er au 14 juillet). En revanche, l'Ecossais ne devrait y disputer que le double. Alors qu'il avait toujours été question qu'il joue le simple, comme il l'avait fait à l'Open d'Australie en janvier dernier lors de sa dernière apparition sur les courts, avec cette élimination d'entrée face à Roberto Bautista-Agut à l'issue d'un match épique en cinq sets remporté par l'Espagnol face à un Murray héroïque, l'Ecossais a laissé entendre ce mardi qu'il ne s'alignerait vraisemblablement que sur le double. « Je dirais qu'il y a très peu de chances que je joue en simple pendant la saison sur herbe, avoue l'ancien numéro 1 mondial dans le Times, sans pouvoir garantir pour le moment qu'il défendra ses chances en double. En revanche, en ce qui concerne le simple, l'affaire semble être entendue, et les organisateurs, qui rêvaient probablement de revoir Murray à l'oeuvre en simple, peuvent probablement tirer d'ores et déjà un trait sur cette éventualité. « Le double, peut-être que je le jouerai, mais, à ce jour, je ne songe même pas à être prêt pour disputer le simple », insiste d'ailleurs l'intéressé, qui n'en est plus pour autant à songer à prendre sa retraite, comme cela avait été le cas en début d'année après son opération à une hanche.

Murray : « Je n'ai pas mal. J'ai juste besoin de savoir comment va ma hanche »

« Ce que j'avais dit, c'est que si je ne me sentais pas prêt, il y aurait plus de chances que je joue et que j'arrête après Wimbledon. En revanche, si je me sens bien, cela donne un peu plus de sens à me donner du temps pour avoir la certitude que tous les feux sont au vert pour pouvoir essayer de rejouer des matchs en simple. » Pour l'instant, Murray a conscience d'en être très loin. Invité par les organisateurs du Queen's (17 au 23 juin), il n'a donc pas pu donner sa réponse là non plus. Mais il ne se fait pas beaucoup d'illusion. « Je commence à peine à bouger sur un court. Avant de pouvoir envisager de jouer des simples sur gazon, il faudrait déjà que je fasse ça pendant deux semaines et demi ou trois semaines, ce qui me laisserait seulement cinq ou six jours pour me préparer à courir correctement. C'est trop juste. » Seule bonne nouvelle : l'ancien membre du Big 4 aux côtés des monuments Rafael Nadal, Novak Djokovic et Roger Federer a eu confirmation qu'il ne ressentait plus aucune douleur. « Je n'ai pas mal. J'ai juste besoin de savoir réellement comment va ma hanche. » Si la réponse est positive, on pourrait revoir Murray en simple prochainement. Mais pour ce qui est de Wimbledon, il y a très peu de chances.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.