Wimbledon (H) : La balade de Federer et Nishikori, Nadal lâche un set, Cilic au plus mal

Wimbledon (H) : La balade de Federer et Nishikori, Nadal lâche un set, Cilic au plus mal©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le jeudi 04 juillet 2019 à 21h09

Au deuxième tour de Wimbledon, Kei Nishikori s'est débarrassé de Cameron Norrie en trois manches (6-4, 6-4, 6-0). En revanche, Marin Cilic a été sèchement battu par Joao Sousa (6-4, 6-4, 6-4). Roger Federer s'est montré expéditif face à Jay Clarke (6-1, 7-6 (3), 6-2), tandis que Rafael Nadal a lâché un set mais pas la victoire contre l'Australien Nick Kyrgios (6-3, 3-6, 7-6 (5), 7-6 (3)).



Le Japonais poursuit tranquillement sa route. Ce jeudi après-midi, Kei Nishikori, 7eme joueur mondial et tête de série n°8, s'est très facilement débarrassé de son adversaire du jour, à savoir le Britannique Cameron Norrie, 55eme joueur mondial, au deuxième tour de Wimbledon (Grande-Bretagne). Une victoire expéditive en trois manches (6-4, 6-4, 6-0) et 1h49 de jeu. Pendant les cinq premier jeux, les deux hommes se sont rendu coup pour coup, avant que le Japonais ne perde le premier son service. Toutefois, dans la foulée, il a recollé au score, avant de rebreaker à 4-4, après cinq nouvelles balles de break, avant de conclure sur sa première balle de set (6-4). Dans le deuxième set, tout s'est joué dans les premiers jeux. Le Britannique a cédé sa mise en jeu deux fois, contre une pour Nishikori dans les trois premiers jeux, qui a conclu sur sa première tentative (6-4). Enfin, la troisième manche a été à sens unique et Nishikori a remporté cette rencontre, sur sa deuxième balle de match (6-0).

Cilic n'y est plus

Comme l'an passé, Marin Cilic, finaliste en 2017 contre Roger Federer, ne verra pas le deuxième tour de Wimbledon, comme à Roland-Garros fin mai. L'an passé, c'est l'Argentin Guido Pella qui lui avait bloqué la route. Cette fois, c'est le Portugais Joao Sousa qui l'a sèchement battu. Ce dernier, 69eme joueur mondial, a même bouclé l'affaire en seulement trois sets (6-4, 6-4, 6-4) et 2h14 de jeu. Le Croate, 18eme joueur mondial et tête de série n°13, était aux abonnés absents. Incapable de breaker son adversaire, malgré douze possibilités, Cilic a perdu son service une fois par set, suffisant pour que le Portugais finisse par prendre le dessus, de façon définitive. Décidément fébrile au service, le Croate a même été l'auteur de huit doubles fautes. Un troisième tour que ne verra pas non plus John Isner, 12eme joueur mondial et tête de série n°9, battu en 3h08 de jeu et cinq sets (6-4, 6-7 (3), 4-6, 6-1, 6-4) par le Kazakh Mikhail Kukushkin, 58eme joueur mondial.

Federer était pressé

En seulement 1h39 de jeu, Roger Federer a conclu son deuxième tour. Opposé au Britannique Jay Clarke, 169eme joueur mondial et bénéficiaire d'une wild card, le Suisse, 3eme joueur mondial et tête de série n°2, s'est imposé en trois sets (6-1, 7-6 (3), 6-2). Dans la première manche, Clarke a perdu deux de ses mises en jeu et gâché deux balles de break en sa faveur, à 1-3. Finalement, le Bâlois a réussi à conclure, sur sa première tentative (1-6). Dans la deuxième manche, aucun des deux hommes ne s'est livré et la décision s'est finalement faite au tie-break. Là encore, Federer a eu le dernier mot, cette fois sur sa deuxième balle de set (6-7 (3-7)). Enfin, Jay Clarke, qui n'a jamais obtenu de nouvelles balles de break dans les deux derniers sets, a perdu son service deux nouvelles fois. Suffisant pour le Suisse qui a conclu sur sa première balle de match, pour s'offrir le droit de retrouver le Français Lucas Pouille au troisième tour.


Fin de carrière pour Baghdatis

A 34 ans, Marcos Baghdatis en a donc fini avec sa carrière de tennisman. Seize ans après ses débuts sur le circuit ATP, le Chypriote a cédé au deuxième tour de Wimbledon (Grande-Bretagne). La faute à l'Italien Matteo Berrettini, 20eme joueur mondial et tête de série n°17. Ce dernier l'a battu en trois manches (6-1, 7-6 (4), 6-3) et 1h44 de jeu. Ce tournoi du Grand Chelem, Baghdatis y est déjà allé jusqu'au dernier carré. En effet, en 2006, il avait fini par céder en demi-finale contre l'Espagnol Rafael Nadal. Une année décidément faste pour lui puisque c'est également en 2006 qu'il avait connu son meilleur résultat en Grand Chelem, avec une finale à l'Open d'Australie, contre le Suisse Roger Federer. Fort de ses quatre titres sur le circuit ATP (Pékin 2006, Zagreb 2007, Stockholm 2009 et Sydney 2010) et de ses dix finales perdues, Marcos Baghdatis tourne donc la page.

Nadal, la 50eme rugissante

Ce jeudi, Rafael Nadal a remporté son 50eme match à Wimbledon (Grande-Bretagne). Cette victoire a été acquise au deuxième tour du troisième Grand Chelem de l'année. Face à lui, le fantasque Australien Nick Kyrgios. Ce dernier, 43eme joueur mondial, s'est même offert le luxe de prendre un set à son adversaire, 2eme joueur mondial et tête de série n°3. Finalement, le mieux classé des deux a donc eu le dernier mot et s'est imposé en quatre manches (6-3, 3-6, 7-6 (5), 7-6 (3)) et 3h07 de jeu. Face au gros serveur qu'est Kyrgios (29 aces), Nadal a réussi à lui prendre son service au deuxième jeu de la première manche, sans être ensuite inquiété (3-6). Dans la deuxième manche, Nadal a faibli, perdant deux fois son service, contre une pour Kyrgios.

Fognini s'en sort en cinq sets

Ce dernier a finalement conclu sur sa deuxième balle de set (6-3). Dans les deux derniers sets, aucun break n'est intervenu et tout s'est joué au tie-break, que Nadal a donc remporté à chaque fois. Enfin, pour clôturer cette journée, l'Italien Fabio Fognini s'est sorti d'un gros duel qui aura duré près de 3h43 de jeu. Finalement, le 10eme joueur mondial, tête de série n°12, a eu le dernier mot contre le Hongrois Marton Fucsovics, 51eme joueur mondial. Ce dernier a fini par rendre les armes et s'incline en cinq manches (6-7 (6), 6-4, 7-6 (3), 2-6, 6-3). Au prochain tour, Fognini aura peut-être un bon coup à jouer puisqu'il retrouvera l'Américain Tennys Sandgren, 94eme joueur mondial, tombeur d'un joueur bien mieux classé que lui, en la personne de Gilles Simon. Le deux hommes ont un point commun, celui d'avoir passé plus de trois heures sur les courts.



WIMBLEDON (Grande-Bretagne, Grand Chelem, gazon, 15 651 338€)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

Troisième tour
Djokovic (SER, n°1) - Hurkacz (POL)
Auger-Aliassime (CAN, n°19) - Humbert (FRA)
Medvedev (RUS, n°11) - Goffin (BEL, n°21)
Verdasco (ESP) - Fabbiano (ITA)

Anderson (AFS, n°4) - Pella (ARG, n°26)
Opelka (USA) - Raonic (CAN, n°15)
Khachanov (RUS, n°10) - Bautista Agut (ESP, n°23)
Paire (FRA, n°28) - Vesely (RTC, Q)

Querrey (USA) - Millman (AUS)
Sandgren (USA) - Fognini (ITA, n°12)
Sousa (POR) - Evans (GBR)
Tsonga (FRA) - Nadal (ESP, n°3)

Nishikori (JAP, n°8) - Johnson (USA)
Struff (ALL, n°33) - Kukushkin (KAZ)
Berrettini (ITA, n°17) - Schwartzman (ARG, n°24)
Pouille (FRA, n°27) - Federer (SUI, n°2)

Deuxième tour
Djokovic (SER, n°1) bat Kudla (USA) : 6-3, 6-2, 6-2
Hurkacz (POL) bat Mayer (ARG) : 6-7 (4), 6-1, 7-6 (7), 6-3
Auger-Aliassime (CAN, n°19) bat Moutet (FRA, Q) : 6-3, 4-6, 6-4, 6-2
Humbert (FRA) bat Granollers (ESP, Q) : 6-4, 7-6 (3), 7-5

Medvedev (RUS, n°11) bat Popyrin (AUS, Q) : 6-7 (6), 6-1, 6-4, 6-4
Goffin (BEL, n°21) bat Chardy (FRA) : 6-2, 6-4, 6-3
Verdasco (ESP) bat Edmund (GBR, n°30) : 4-6, 4-6, 7-6 (3), 6-3, 6-4
Fabbiano (ITA) bat Karlovic (CRO) : 6-3, 6-7 (6), 6-3, 6-7 (4), 6-4

Anderson (AFS, n°4) bat Tipsarevic (SER) : 6-4, 6-7 (5), 6-1, 6-4
Pella (ARG, n°26) bat Seppi (ITA) : 6-4, 4-6, 4-6, 7-5, 6-1
Opelka (USA) bat Wawrinka (SUI, n°22) : 7-5, 3-6, 4-6, 6-4, 8-6
Raonic (CAN, n°15) bat Haase (PBS) : 7-6 (1), 7-5, 7-6 (4)

Khachanov (RUS, n°10) bat Lopez (ESP, WC) : 4-6, 6-4, 7-5, 6-4
Bautista Agut (ESP, n°23) bat Darcis (BEL) : 6-3, 6-2, 4-2 abandon
Paire (FRA, n°28) bat Kecmanovic (SER) : 7-6 (5), 6-4, abandon
Vesely (RTC, Q) bat Cuevas (URU) : 4-6, 7-6 (5), 6-4, 6-4

Querrey (USA) bat Rublev (RUS) : 6-3, 6-2, 6-3
Millman (AUS) bat Djere (SER, n°31) : 6-3, 6-2, 6-1
Sandgren (USA) bat Simon (FRA, n°20) : 6-2, 6-3, 4-6, 3-6, 8-6
Fognini (ITA, n°12) bat Fucsovics (HUN) : 6-7 (6), 6-4, 7-6 (3), 2-6, 6-3

Sousa (POR) bat Cilic (CRO, n°13) : 6-4, 6-4, 6-4
Evans (GBR) bat Basilashvili (GEO, n°18) : 6-3, 6-2, 7-6 (2)
Tsonga (FRA) bat Berankis (LIT) : 7-6 (4), 6-3, 6-3
Nadal (ESP, n°3) bat Kyrgios (AUS) : 6-3, 3-6, 7-6 (5), 7-6 (3)

Nishikori (JAP, n°8) bat Norrie (GBR) : 6-4, 6-4, 6-0
Johnson (USA) bat De Minaur (AUS, n°25) : 3-6, 7-6 (4), 6-3, 3-6, 6-3
Struff (ALL, n°33) bat Fritz (USA) : 6-4, 6-3, 5-7, 7-6 (2)
Kukushkin (KAZ) bat Isner (USA, n°9) : 6-4, 6-7 (3), 4-6, 6-1, 6-4

Berrettini (ITA, n°17) bat Baghdatis (CHY, WC) : 6-1, 7-6 (4), 6-3
Schwartzman (ARG, n°24) bat Koepfer (ALL, WC) : 6-0, 6-3, 7-5
Pouille (FRA, n°27) bat Barrère (FRA, Q) : 6-1, 7-6 (0), 6-4
Federer (SUI, n°2) bat Clarke (GBR, WC) : 6-1, 7-6 (3), 6-2

Vos réactions doivent respecter nos CGU.