Wimbledon (H) : Humbert et Paire au troisième tour, pas Chardy ni Moutet

Wimbledon (H) : Humbert et Paire au troisième tour, pas Chardy ni Moutet©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 03 juillet 2019 à 20h13

Benoît Paire s'est qualifié ce mercredi pour le troisième tour du tournoi de Wimbledon en profitant de l'abandon de Miomir Kecmanovic alors que l'Avignonnais menait deux sets à rien (7-6, 6-4) et que le Serbe avait chuté dans le jeu précédent. Ugo Humbert n'a quant à lui pas tremblé face à Marcel Granollers et s'est imposé en quatre sets. En revanche, le tournoi est déjà terminé pour Jérémy Chardy, qui a été battu en trois sets par David Goffin, et pour Corentin Moutet, éliminé en quatre sets par Felix Auger-Aliassime.



Pour son tout premier Wimbledon chez les grands, à 21 ans, on ne peut pas dire qu'Ugo Humbert soit impressionné ! Le Messin, 66eme mondial, va en effet disputer le troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem pour la première fois de sa carrière, après sa victoire en trois sets sur Marcel Granollers (105eme) ce mercredi. Un succès très solide sur le score de 6-4, 7-6, 7-5 en 2h40, qui lui permettra d'affronter Felix Auger-Aliassime pour une place en deuxième semaine. Tombeur de Gaël Monfils sur abandon au premier tour, Humbert a profité des difficultés de l'Espagnol (ancien 19eme mondial) sur gazon, en le breakant à 5-4 dans le premier set alors qu'il avait sauvé trois balles de break un peu plus tôt. Il a enchaîné en menant 3-0 dans le deuxième, mais Granollers est revenu à 3-3, puis a manqué deux balles de set à 6-5. Finalement, le Français s'est montré le plus fort au tie-break, en le gagnant 7-3. Et il a enfoncé le clou dans la troisième manche, en breakant à 5-5  sur sa dixième occasion du set, pour s'offrir cette très belle victoire. Un succès qui devrait lui permettre d'entrer dans le Top 60 le 15 juillet !

Fini pour Moutet

Ugo Humbert ne sera pas opposé à Corentin Moutet dans un duel entre les deux grands espoirs du tennis français, mais au grand espoir du tennis mondial, Felix Auger-Aliassime, déjà tête de série n°19 à Wimbledon à même pas 19 ans ! Le Canadien a battu le Francilien de 20 ans 6-3, 4-6, 6-4, 6-2 après un joli combat de 3h04. Même si les statistiques des deux joueurs sont équivalentes (41 coups gagnants et 40 fautes directes pour le Canadien contre respectivement 36 et 39 pour le Français), "FAA" s'est montré plus efficace sur les balles de break, en en convertissant 5 sur 13 (2 sur 14 pour Moutet). Il est parvenu à prendre le service adverse à 3-2 dans la première manche, 0-0 dans la troisième, et 0-0 et 3-1 dans la quatrième, et Moutet n'a pas réussi à revenir, malgré plusieurs occasions. Il a tout de même montré un beau visage dans le deuxième set où, mené 1-0 d'entrée, il s'est montré plus offensif pour prendre le service du Canadien dans la foulée et à 5-4. Mais la route était encore longue pour aller décrocher la victoire, et Auger-Aliassime avait plus d'armes pour s'imposer.



Paire s'est économisé

Benoît Paire s'attendait à un match compliqué mercredi contre Miomir Kecmanovic, finaliste la semaine passée à Antalya (Turquie). En revanche, l'Avignonnais n'avait pas prévu que son adversaire jetterait l'éponge après deux sets (7-6, 6-4, abandon, 1h33), lui offrant ainsi la possibilité de valider le cinquième billet de sa carrière pour un troisième tour à Wimbledon sans avoir à beaucoup puiser dans son énergie. Paire a dû malgré tout s'employer, dans le premier set pour trouver la force de repartir de l'avant alors qu'il avait d'entrée pris le large (4-1) face au Serbe. Revenu à hauteur en alignant trois jeux de suite, le Serbe a même poussé le Français à un jeu décisif que le vainqueur de Lyon et Marrakech cette saison a mieux négocié que son adversaire (7-5). Avec un set d'avance, Paire pouvait voir venir. Il a fait mieux encore, en réussissant le seul break de la partie alors que les deux joueurs étaient toujours dos à dos (4-4) dans la seconde manche. Un jeu plus tard, Kecmanovic, déjà émoussé par son beau parcours en Turquie, s'est retrouvé au sol. Il s'est relevé, mais après un point dans le troisième set, remporté par Paire sur le service du 67eme mondial, le finaliste d'Antalya a préféré en rester là. Pour le plus grand plaisir de la tête de série numéro 28, qui n'en demandait pas tant avant un troisième match qui l'opposera au Tchèque Jiri Vesely.

Chardy n'a rien pu faire

Pour la deuxième fois de sa carrière, Jérémy Chardy était opposé à David Goffin en Grand Chelem ce mercredi au deuxième tour de Wimbledon, et s'il s'était imposé face au Belge en 2015 à Roland-Garros en trois sets, le Palois a cette fois subi la loi du n°23 mondial, en trois sets également : 6-2, 6-4, 6-3 en 1h41. Il n'y a pas eu photo lors de cette partie, et Chardy, en difficulté ces derniers mois (sept défaites pour cinq victoires depuis le tournoi de Rome, 40 places perdues au classement) n'a pas existé. Auteur de 29 fautes directes, le 81eme mondial a été breaké à 0-0 et 4-2 dans le premier set, 2-2 dans le deuxième, et 0-0, 1-1 et 5-3 dans le troisième. Il est juste parvenu à prendre une fois le service adverse, au début de la troisième manche. Mais c'était bien trop peu pour espérer revenir dans la partie, d'autant que le Belge l'a re-breaké dans la foulée. Eliminé d'entrée l'an passé, Goffin va disputer le troisième tour de Wimbledon pour la quatrième fois de sa carrière, face à Daniil Medvedev. Le Russe s'est en effet imposé en quatre sets et 2h33 de jeu contre l'Australien Alexei Popyrin (101eme) : 6-7, 6-1, 6-4, 6-4. Après un premier set serré, où aucun joueur n'a fait le break et où Medvedev a manqué une balle de set à 6-5 avant d'encaisser trois points de suite, le deuxième a été à sens unique, avec deux breaks du Russe à 1-0 et 4-1. Popyrin a repris du poil de la bête en menant 3-1 dans la troisième manche, mais il a perdu ses deux jeux de service suivants, et donc le set, avant de se faire breaker une dernière fois à 3-3 dans la quatrième manche, et perdre ce match. Ce sera la deuxième confrontation entre Goffin et Medvedev, après la victoire en trois sets du Russe lors du dernier Open d'Australie.

(Avec A.C.)

WIMBLEDON (Grande-Bretagne, Grand Chelem, gazon, 15 651 338€)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

Deuxième tour
Djokovic (SER, n°1) bat Kudla (USA) : 6-3, 6-2, 6-2
Hurkacz (POL) bat Mayer (ARG) : 6-7 (4), 6-1, 7-6 (7), 6-3
Auger-Aliassime (CAN, n°19) bat Moutet (FRA, Q) : 6-3, 4-6, 6-4, 6-2
Humbert (FRA) bat Granollers (ESP, Q) : 6-4, 7-6 (3), 7-5

Medvedev (RUS, n°11) bat Popyrin (AUS, Q) : 6-7 (6), 6-1, 6-4, 6-4
Goffin (BEL, n°21) bat Chardy (FRA) : 6-2, 6-4, 6-3
Verdasco (ESP) bat Edmund (GBR, n°30) : 4-6, 4-6, 7-6 (3), 6-3, 6-4
Fabbiano (ITA) bat Karlovic (CRO) : 6-3, 6-7 (6), 6-3, 6-7 (4), 6-4

Anderson (AFS, n°4) bat Tipsarevic (SER) : 6-4, 6-7 (5), 6-1, 6-4
Pella (ARG, n°26) bat Seppi (ITA) : 6-4, 4-6, 4-6, 7-5, 6-1
Opelka (USA) bat Wawrinka (SUI, n°22) : 7-5, 3-6, 4-6, 6-4, 8-6
Raonic (CAN, n°15) bat Haase (PBS) : 7-6 (1), 7-5, 7-6 (4)

Khachanov (RUS, n°10) bat Lopez (ESP, WC) : 4-6, 6-4, 7-5, 6-4
Bautista Agut (ESP, n°23) bat Darcis (BEL) : 6-3, 6-2, 4-2 abandon
Paire (FRA, n°28) bat Kecmanovic (SER) : 7-6 (5), 6-4, abandon
Vesely (RTC, Q) bat Cuevas (URU) : 4-6, 7-6 (5), 6-4, 6-4

Querrey (USA) - Rublev (RUS)
Millman (AUS) - Djere (SER, n°31)
Simon (FRA, n°20) - Sandgren (USA)
Fucsovics (HUN) - Fognini (ITA, n°12)

Cilic (CRO, n°13) - Sousa (POR)
Evans (GBR) - Basilashvili (GEO)
Berankis (LIT) - Tsonga (FRA)
Kyrgios (AUS) - Nadal (ESP, n°3)

Nishikori (JAP, n°8) - Norrie (GBR)
Johnson (USA) - De Minaur (AUS, n°25)
Struff (ALL, n°33) - Fritz (USA)
Kukushkin (KAZ) - Isner (USA, n°9)

Berrettini (ITA, n°17) - Baghdatis (CHY, WC)
Koepfer (ALL, WC) - Schwartzman (ARG, n°24)
Pouille (FRA, n°27) - Barrère (FRA, Q)
Clarke (GBR, WC) - Federer (SUI, n°2)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.