Wimbledon (H) : Halys s'arrête après sa défaite face à Basilashvili

Wimbledon (H) : Halys s'arrête après sa défaite face à Basilashvili©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 29 juin 2022 à 18h41

Dominé en quatre manches par la tête de série numéro 22 Nikoloz Basilashvili, Quentin Halys voit son parcours à Wimbledon prendre fin dès le deuxième tour.



Quentin Halys n'a pas su imiter Ugo Humbert. Tombeur de Benoît Paire au premier tour de Wimbledon, le 82eme joueur mondial a tout donné mais a cédé face à Nikoloz Basilashvili, tête de série numéro 22. Un match qui a tout d'abord été un véritable bras de fer. En effet, les douze premiers jeux ont vu autant le Géorgien que le Français être très solides au service, sans jamais concéder plus de deux points lors de chaque jeu. Fort logiquement, c'est un tiebreak qui est venu les départager et, là-aussi, ça a été serré jusqu'au bout. Si Nikoloz Basilashvili a très tôt remporté deux points sur le service de Quentin Halys, ce dernier a immédiatement répondu pour revenir à hauteur. Alors que chacun a eu une balle de set sur le service adverse, c'est le 26eme joueur mondial qui a eu le dernier mot... avant de complètement sortir du match. Incapable de mettre en difficulté le Français, Nikoloz Basilashvili a été trop tendre sur son engagement, qu'il est parvenu à perdre trois fois consécutivement. En conséquence, il n'a fallu que 20 minutes à Quentin Halys pour revenir à une manche partout.

Basilashvili plus solide dans les moments cruciaux

Après ce long passage à vide, Nikoloz Basilashvili a su se reprendre face à un Français toujours costaud au service. Toutefois, après s'être neutralisés pendant onze jeux, c'est bien Quentin Halys qui a mis genou à terre. Aux portes d'un deuxième jeu décisif, le natif de Bondy a craqué. Après avoir sauvé une première balle de break et de set, la deuxième a été la bonne pour le Géorgien, qui a pris l'ascendant dans cette rencontre. Quentin Halys, de son côté, a eu une occasion de faire la course en tête à l'entame de la quatrième manche mais sa seule balle de break du set n'a pas été couronnée de succès. A partir de là, les deux joueurs ont tenu leurs jeux de service et ont une nouvelle fois dû en passer par un jeu décisif. Cette fois, Nikoloz Basilashvili a très vite pris l'ascendant mais, à force de volonté, Quentin Halys a écarté deux premières balles de match. Toutefois, la troisième a été la bonne pour la tête de série numéro 22 de Wimbledon (7-6, 0-6, 7-5, 7-6 en 2h27'), qui affrontera Tim van Rijthoven au troisième tour. Le Néerlandais, vainqueur surprise à 'S-Hertogenbosch, a pris le meilleur sur Reilly Opelka, tête de série numéro 15, en quatre manches accroches (6-4, 6-7, 7-6, 7-6 en 3h09').

Vos réactions doivent respecter nos CGU.