Wimbledon (H) : Fils verra les huitièmes de finale, Medvedev passe également

A lire aussi

Mathieu Warnier, Media365, publié le samedi 06 juillet 2024 à 20h00

A l'issue d'un combat en cinq manches face à Roman Safiullin, Arthur Fils s'est qualifié pour les huitièmes de finale de Wimbledon. Interrompu par la pluie ce vendredi, Daniil Medvedev a trouvé la solution contre Jan-Lennard Struff.

Arthur Fils va découvrir la deuxième semaine d'un Grand Chelem. Après n'avoir jamais fait mieux qu'un deuxième tour dans un tournoi majeur, le Tricolore s'est qualifié pour les huitièmes de finale de Wimbledon. Une place obtenue au terme d'un combat en cinq manches face à Roman Safiullin. La rencontre a tout d'abord été une guerre de position entre deux joueurs solides au service. Le Français a été le premier à obtenir des balles de break dans le sixième jeu mais sans parvenir à les convertir. Le Russe, quant à lui, a moins tremblé dans le neuvième pour prendre l'ascendant puis boucler la manche sur un jeu blanc. La réaction d'Arthur Fils a été immédiate avec le break obtenu dès le premier passage au service de son adversaire. Roman Safiullin a tout de suite eu une opportunité pour recoller mais il ne l'a pas saisie. Les deux autres obtenues à l'entame de la dernière ligne droite ont subi le même sort. Le Tricolore a alors eu une première balle de set sur le service du Russe mais c'est sur le sien qu'il est parvenu à égaliser. Un scenario qui n'a pas été du goût du 44eme mondial.

Fils a su faire fi d'un moment d'absence

Ce dernier n'a pas hésité à profiter d'un trou d'air d'Arthur Fils. Grâce à deux balles de break converties sur quatre obtenues, Roman Safiullin a très vite mené cinq jeux à rien. La fin de set a été une formalité pour le Russe, qui n'a eu besoin que d'une occasion pour reprendre l'avantage au tableau d'affichage. Le début du quatrième set a ressemblé de près à celui du tout premier. Sept jeux durant, Arthur Fils et Roman Safiullin se sont neutralisés mais tout a alors changé. Une séquence de trois jeux de service perdus ont permis au Tricolore de revenir à hauteur du Russe et d'arracher un cinquième set. Une tendance que le 34eme joueur mondial a immédiatement confirmé. Au bout de la quatrième balle de break, Arthur Fils est parvenu à prendre le service de Roman Safiullin et à mener trois jeux à rien. Le sort en était alors jeté puisqu'il n'y a plus eu la moindre occasion de prendre le service adverse à signaler. Un dernier jeu blanc a permis à Arthur Fils de mettre fin à la rencontre (4-6, 6-3, 1-6, 6-4, 6-3 en 3h22'). Alex de Minaur, qui a bénéficié du forfait de Lucas Pouille, sera sur son chemin en huitièmes de finale.

Medvedev a su conclure

Daniil Medvedev, quant à lui, a su se montrer sérieux pour conclure sa rencontre face à Jan-Lennard Struff. Interrompu par la pluie alors qu'il menait deux manches à une, le numéro 5 mondial a vu l'Allemand lui résister. Les dix jeux disputés ont été marqués par l'absence de balle de break et c'est un jeu décisif qui a dû être disputé pour les départager. Etant le premier à remporter un échange sur le service de son adversaire, Jan-Lennard Struff a mené trois points à un avant de subir le retour de flamme de Daniil Medvedev. Remportant six points de suite, le Russe a mis fin au suspense à la première balle de match (6-1, 6-3, 4-6, 7-6 en 2h22'). Ce qui lui permet de rejoindre Grigor Dimitrov, tombeur de Gaël Monfils ce vendredi, en huitièmes de finale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.