Wimbledon (H) : Djokovic vient à bout de Federer et empoche son 16eme Grand Chelem

Wimbledon (H) : Djokovic vient à bout de Federer et empoche son 16eme Grand Chelem©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le dimanche 14 juillet 2019 à 20h15

Au terme d'une finale qui restera dans les mémoires, Novak Djokovic a fini par dominer Roger Federer en cinq sets (7-6, 1-6, 7-6, 4-6, 13-12) et presque cinq heures de jeu à Wimbledon ! Bousculé, le Serbe, qui a notamment dû sauver deux balles de match, n'a pas craqué pour s'offrir son 16eme titre en Grand Chelem.



Un match de titans. Ce dimanche, le public du Centre Court a assisté à une rencontre historique qui a vu Novak Djokovic battre Roger Federer (7-6, 1-6, 7-6, 4-6, 13-12) au terme d'une finale irrespirable à Wimbledon, entre les deux meilleurs joueurs sur gazon du moment. Tout proche de continuer à écrire sa légende, le Suisse pourra longtemps regretter ses deux balles de match ratées sur son service dans le dernier set qui le privent d'un nouveau sacre dans son jardin. De son côté, le Serbe réalise le "back-to-back'' dans la banlieue londonienne et profite de ce succès pour inscrire une 5eme fois son nom au palmarès de l'épreuve. Ce dernier compte désormais 16 Grands Chelems dans sa carrière et revient donc à deux longueurs de Rafael Nadal et quatre de son adversaire du jour. Pour en arriver là, le numéro un mondial est passé par tous les états dans une antre acquise à la cause de celui qui aura 38 ans le 8 août prochain. Les 4h57 de jeu durant, cette finale nous a livré un spectacle haletant et un scénario complètement dingue, qui lui permettra de rester dans les mémoires, grâce notamment au tie-break à 12-12 dans la dernière manche. Instaurée cette année, cette règle n'avait jusqu'à présent été vue que lors des tableaux de doubles hommes et mixte.

Djokovic, roi du tie-break

Un tie-break qui a sans doute fait pencher cette rencontre en faveur de Djokovic. En effet, le Serbe a été impérial dans l'exercice durant cette finale. C'est d'ailleurs ainsi que le natif de Belgrade a pris les commandes ce dimanche. Car, après un premier set plutôt tranquille, avec juste une balle de break pour Federer, le jeu décisif a vu ce dernier craquer sur son service. Lui qui l'a perdu trois fois contre seulement deux pour son adversaire (7-5). Probablement touché après une chute, Djokovic est ensuite passé complètement à côté de la 2eme manche qui a vu le Suisse le breaker à trois reprises, à 0-0, 0-2, et 1-5. Balayé en 26 minutes, le tombeur de Bautista Agut au tour précédent a cependant trouvé les ressources pour réagir. Après avoir dû sauver une balle de set à 4-5, le Serbe a encore attendu le tie-break pour faire la différence dans la 3eme manche. Rapidement devant, ce dernier n'est, lui, pas passé à côté de son unique balle de set (7-4). A un point de prendre les devants et mené, Federer a à son tour dû puiser dans ses ressources. Deux nouveaux breaks, à 2-2 et 2-4, ont permis au Bâlois, malgré un débreak à 3-5, de recoller dans cette finale à deux manches partout. Le dernier set s'annonçait alors épique et il n'a pas déçu avec un scénario fatal au Suisse.


Federer à la fois si près et si loin...

Dans celui-ci, Federer a dû courir après le score, encore plus quand Djokovic a fait le break, à 3-2, pour la première fois dans ce match. Mal en point, celui qui comptait déjà huit titres à Londres n'a pour autant pas abdiqué, loin de là. Comme en 2017 lors de la finale de l'Open d'Australie contre Rafael Nadal, l'actuel numéro 3 au classement ATP n'a pas craqué et a d'ailleurs réussi à débreaker directement pour relancer cette finale. Quelques jeux plus tard et malgré la tension presque à son comble, Federer a remis ça en prenant le service du Serbe, à 7-7, pour s'offrir ainsi la possibilité de servir pour le match. Grâce notamment à deux aces, le Suisse a même obtenu deux balles de match, mais Djokovic a su s'en sortir en haussant considérablement son niveau de jeu. Derrière, le Bâlois a encore gâché deux balles de break, à 12-11, et n'a donc pu empêcher son adversaire d'aller jusqu'à cet ultime tie-break. Encore une fois, le Serbe a sorti le grand jeu dans l'exercice et s'est nourri des nombreuses fautes de son adversaire pour s'en sortir (7-3) et venir à bout du bourreau de Nadal en demi-finales. Si près d'un 21eme titre en Grand Chelem, Roger Federer a finalement laissé passer sa chance ce dimanche, au contraire d'un Novak Djokovic incassable. Impressionnant durant la quinzaine londonienne, le Serbe conserve donc son bien mais non sans avoir vacillé comme rarement ces derniers temps. Avec désormais 16 titres en Grand Chelem, "Nole'' se rapproche ainsi encore un peu plus des étoiles, lui qui a remporté neuf des 20 derniers Majeurs.



>>> Revivez la finale Djokovic - Federer

 WIMBLEDON (Grande-Bretagne, Grand Chelem, gazon, 15 651 338€)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

Finale
Djokovic (SER, n°1) bat Federer (SUI, n°2) : 7-6, 1-6, 7-6, 4-6, 13-12

Demi-finales
Djokovic (SER, n°1) bat Bautista Agut (ESP, n°23) : 6-2, 4-6, 6-3, 6-2
Federer (SUI, n°2) bat Nadal (ESP, n°3) : 7-6, 1-6, 6-3, 6-4

Quarts de finale
Djokovic (SER, n°1) bat Goffin (BEL, n°21) : 6-4, 6-0, 6-2
Bautista Agut (ESP, n°23) bat Pella (ARG, n°26) : 7-5, 6-4, 3-6, 6-3
Nadal (ESP, n°3) bat Querrey (USA) : 7-5, 6-2, 6-2
Federer (SUI, n°2) bat Nishikori (JAP, n°8) : 4-6, 6-1, 6-4, 6-4

Vos réactions doivent respecter nos CGU.