Wimbledon (H) : Djokovic passe sans problème, Rublev, Garin, Bautista Agut et Khachanov rejoignent les huitièmes de finale

Wimbledon (H) : Djokovic passe sans problème, Rublev, Garin, Bautista Agut et Khachanov rejoignent les huitièmes de finale©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 02 juillet 2021 à 22h43

Karen Khachanov s'est qualifié en premier pour les huitièmes de finale de Wimbledon avec son succès autoritaire face à Frances Tiafoe. Andrey Rublev a fait de même tout comme Cristian Garin, potentiel prochain adversaire de Novak Djokovic, et Roberto Bautista Agut. Novak Djokovic n'a pas connu beaucoup de difficultés face à Dennis Kudla alors qu'Andy Murray a été éliminé.



Novak Djokovic n'a pas tremblé face à Dennis Kudla. Le numéro 1 mondial, double tenant du titre à Wimbledon, s'est imposé en trois manches face à l'Américain issu des qualifications. Ce dernier n'a pas laissé le moindre espace au Serbe mais c'est à l'usure que la tête de série numéro 1 a fini par obtenir ce qu'il cherchait. Alors que Dennis Kudla servait pour rester dans le premier set, ce dernier a craqué et, sur sa seule balle de break, Novak Djokovic a fait la différence. Sur sa lancée, le Serbe a breaké d'entrée de deuxième manche mais l'Américain a immédiatement réagi et débreaké sur un jeu blanc mais le numéro 1 mondial a repris l'avantage pour corser l'addition et mener deux manches à rien. N'ayant plus rien à perdre, Dennis Kudla a démarré le troisième set tambour battant et a fait d'entrée le break pour mener trois jeux à rien. Mais Novak Djokovic est ensuite revenu à quatre jeux partout avant d'être emmené au jeu décisif. Un tiebreak durant lequel l'Américain n'a pas su saisir sa chance de prolonger le match quand le numéro 1 mondial n'a eu besoin que de deux balles de match pour s'imposer (6-4, 6-3, 7-6 en 2h19'). Cristian Garin sait désormais qu'il va défier Novak Djokovic. Le Chilien, tête de série numéro 17, a validé son billet pour les huitièmes de finale aux dépens de Pedro Martinez. Le 20eme joueur mondial, après avoir effacé un break de retard, a conclu la première manche sur l'engagement de l'Espagnol avant qu'un seul break dans le quatrième jeu ne lui offre deux sets d'avance. Toutefois, avec une série de quatre jeux remportés consécutivement, le 107eme mondial a su relancer le suspense dans cette rencontre. Mais c'était sans compter sur Cristian Garin qui, avec le break très tôt dans le quatrième set, a mis un terme au suspense (6-4, 6-3, 4-6, 6-4 en 2h58').

Khachanov n'a pas perdu de temps

Karen Khachanov qualifié pour les huitièmes. Neuf mois après sa claque contre Novak Djokovic en 2020 à Roland-Garros, le Russe se présente de nouveau aux portes des quarts de finale en Grand Chelem. Le 29eme au classement mondial et tête de série numéro 25 du tournoi n'a connu aucun problème vendredi face à Frances Tiafoe, balayé en 1h50 de jeu et trois sets secs (6-3, 6-4, 6-4) par le vainqueur des tournois de Marseille, Moscou et Bercy en 2018. Face à l'Américain qui avait fait chuter d'entrée l'un des grands favoris Stefanos Tsitsipas sur le gazon londonien, beaucoup prédisaient pourtant au Russe une partie très compliquée. Mais cela a été tout le contraire. Khachanov n'a fait qu'une bouchée du 57eme au classement, dont le parcours s'arrête donc au troisième tour. L'aventure continue en revanche pour son bourreau du jour, déjà parvenu en huitièmes de finale en 2018 et qui peut maintenant rêver de se hisser en quarts de finale dans la capitale anglaise pour la première fois de sa vie, lui qui a déjà atteint ce stade à Paris, à une reprise, en 2019. Deux ans plus tard, le Moscovite aura la possibilité d'en faire de même sur l'herbe de Wimbledon. Pour cela, il devra se défaire du grand espoir américain Sebastian Korda, tombeur d'Alex De Minaur au premier tour avant de jouer un vilain tour au jeune Français Antoine Hoang. L'Américain, fils de Petr Korda et frère de la numéro 1 mondiale de golf Nelly Korda, a pris le meilleur sur le local de l'étape Daniel Evans (6-3, 3-6, 6-3, 6-4 en 2h26').

Première pour Rublev, Fucsovics sera son adversaire

Contrairement à son compatriote Khachanov, Andrey Rublev n'avait encore jamais atteint les huitièmes de finale à Wimbledon. C'est désormais chose faite après le succès (6-3, 5-7, 6-4, 6-2) du numéro 7 mondial et tête de série numéro 5 du classement aux dépens de Fabio Fognini, lui aussi tête de série (n°26). Rejoint à une manche partout par l'Italien, qui attendra encore avant de franchir le troisième tour, le Russe sorti d'entrée à Paris a ensuite appuyé sur l'accélérateur et a nettement dominé le 31eme mondial. Pour une place en quarts de finale pour la première fois de sa carrière, Andrey Rublev va croiser la route du Hongrois Marton Fucsovics. En effet, le 48eme joueur mondial s'est offert la tête de série numéro 9 Diego Schwartzman en quatre manches. Un break dans la première a donné le ton pour le 48eme mondial qui, après avoir effacé deux fois un jeu de service de retard, a fait la différence pour mener deux manches à rien. L'Argentin a réagi avec un break de retard effacé et un jeu décisif à son avantage mais c'est bien Marton Fucsovics qui a eu le dernier mot (6-3, 6-3, 6-7, 6-4 en 3h23').

Bautista Agut fait respecter la hiérarchie, fin de parcours pour Murray

Tête de série numéro 8, Roberto Bautista Agut sera également au rendez-vous des huitièmes de finale de Wimbledon. En effet, l'Espagnol s'est qualifié aux dépens de Dominik Koepfer. L'Allemand s'est bien défendu dans la première manche, effaçant deux fois un break de retard avant de servir pour le set après avoir pris le service du 10eme mondial. Néanmoins, ce dernier a su hausser son niveau de jeu pour empocher ce premier set. Sur sa lancée, Roberto Bautista Agut a dominé une deuxième manche à sens unique avant d'être à nouveau accroché par l'Allemand. En effet, ce dernier a tout d'abord effacé un break de retard avant de prendre l'ascendant pour mener cinq jeux à deux. Après avoir manqué une balle de set, Dominik Koepfer a vu l'Espagnol revenir à hauteur et l'emmener dans un jeu décisif à sens unique. Il n'a fallu qu'une balle de match à Roberto Bautista Agut pour conclure (7-5, 6-1, 7-6 en 2h20'). Denis Shapovalov sera son prochain adversaire. Le Canadien, tête de série numéro 10, a mis fin au rêve d'Andy Murray et du public britannique. Vainqueur en 2013 et 2016, l'Ecossais a manqué son entame de match, se retrouvant trop vite mené cinq jeux à un dans le premier set. Un sursaut d'orgueil lui a permis d'effacer un break de retard mais c'était insuffisant pour revenir totalement. Faisant à nouveau le double break d'entrée de deuxième manche, Denis Shapovalov a, cette fois, évité un retour d'Andy Murray pour corser l'addition. Le scenario du troisième set, dont le début a été retardé par la fermeture du toit du Centre Court, a été très similaire sauf que, cette fois, le 118eme mondial n'a pu qu'éviter un triple break. A sa première balle de match, Denis Shapovalov valide son billet pour les huitièmes de finale (6-4, 6-2, 6-2 en 2h36').

Vos réactions doivent respecter nos CGU.