Wimbledon (H) : Djokovic déroule, Wawrinka tombe dans le piège

Wimbledon (H) : Djokovic déroule, Wawrinka tombe dans le piège©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 03 juillet 2019 à 21h07

Tête de série n°22 à Wimbledon, Stan Wawrinka a été éliminé dès le deuxième tour ce mercredi en cinq sets par le géant américain Reilly Opelka, auteur de 23 aces, qui affrontera un autre grand serveur, Milos Raonic. Novak Djokovic a quant à lui déroulé face à Denis Kudla, alors que Kevin Anderson, le finaliste de l'an passé, a gagné en quatre sets face à Janko Tipsarevic.



Neuvième victoire d'affilée à Wimbledon pour Novak Djokovic ! Le tenant du titre n'a pas tremblé une seconde lors de son deuxième tour face à Denis Kudla, 111eme mondial, qu'il affrontait pour la première fois. Le n°1 mondial s'est qualifié pour le tour suivant en l'emportant 6-3, 6-2, 6-2 en 1h32. Le Serbe a rendu une copie quasi-parfaite, seuls les deux breaks concédés alors qu'il menait 5-1 dans le premier et 4-1 dans le deuxième venant ternir le bilan. Mais il pourra mettre cela sur le compte de la déconcentration, face à un adversaire capable de quelques coups d'éclat, mais pas plus. Auteur de 37 coups gagnants pour seulement 18 fautes directes, mais aussi 13 aces et 7 breaks, Djokovic poursuit tranquillement sa route dans le tournoi, et défiera vendredi le Polonais Hubert Hurkacz (48eme), qu'il redoutait au premier tour de Roland-Garros, et à qui il n'avait finalement laissé que huit jeux.




Wawrinka pris au piège

Stan Wawrinka avait décidé d'intégrer Daniel Vallverdu, ancien coach d'Andy Murray et Tomas Berdych, dans son staff spécifiquement pour la saison sur gazon. Cela n'aura pas été une grande réussite... Battu au deuxième tour au Queen's par Nicolas Mahut, le Suisse a également été battu au deuxième tour à Wimbledon ce mercredi, et n'aura donc gagné que deux matchs sur la surface cette saison. Mais il faut dire que le n°19 mondial n'avait pas eu beaucoup de chance au tirage en héritant de Reilly Opelka, certes modeste 63eme mondial, mais dangereux sur herbe avec ses 2,11m et son service de géant. L'Américain a d'ailleurs servi 23 aces, et a fini par s'imposer 7-5, 3-6, 6-4, 6-4, 8-6 en 3h15. Chaque vainqueur de set n'a eu besoin que d'un break pour l'emporter, et dans la cinquième manche (où il ne faut désormais plus deux jeux d'écart mais remporter un tie-break à 12-12 si besoin), Opelka a réussi le break décisif à 7-6, sur sa deuxième occasion. Quart de finaliste en 2014 et en 2015 mais incapable de passer deux tours à Wimbledon depuis, Stan Wawrinka tombe donc une nouvelle fois prématurément, et c'est donc un septième joueur du Top 20 (en comptant Del Potro et Coric, blessés) qui disparaît.

Opelka-Raonic, gare aux aces !

Quant à Opelka (21 ans), qui n'avait jamais passé un tour dans le grand tableau de Wimbledon, le voici en seizièmes de finale, où il affrontera un autre géant, Milos Raonic. Le Canadien (28 ans, 17eme), quart de finaliste l'an passé mais plombé par les blessures depuis le début de saison, s'est en effet défait sans trop trembler du Néerlandais Robin Haase : 7-6, 7-5, 7-6 en 2h32. Auteur de 32 aces, il n'a été breaké qu'à une seule reprise, en fin de premier set, ce qui a permis à son adversaire d'arracher le tie-break, finalement perdu 7-1. Raonic a ensuite pris le service de Haase à 5-5 dans la deuxième manche, mais n'a pas réussi à breaker dans la troisième, remportée 7-4 au jeu décisif. Ivo Karlovic, l'autre grand serveur du circuit, a quant à lui disparu dès le deuxième tour face à Tomas Fabbiano en cinq sets (6-4 au cinquième), malgré 38 aces. L'Italien sera le prochain adversaire de Fernando Verdasco, qui a réussi le petit exploit de battre la tête de série n°30 et meilleur Britannique Kyle Edmund, en cinq sets après avoir été mené deux manches à zéro et 3-0 dans la troisième ! L'Espagnol l'a emporté 4-6, 4-6, 7-6, 6-3, 6-4 après un combat de 3h45 et 16 aces réussis.

Anderson avance

A noter également ce mercredi après-midi la qualification en 1h35 de Roberto Bautista Agut (tête de série n°23), qui a bénéficié de l'abandon de Steve Darcis, victime d'une inflammation aux poumons, et qui a préféré jeter l'éponge alors qu'il était mené 6-3, 6-2, 4-2. L'Espagnol ne sera pas opposé à son compatriote Feliciano Lopez, puisque le vainqueur du Queen's, bénéficiaire d'une wild-card, est tombé contre Karen Khachanov, tête de série n°10 : 4-6, 6-4, 7-5, 6-4 en 2h45. Malgré ses 18 aces (10 pour le Russe), Lopez a été breaké quatre fois, notamment à deux reprises dans le dernier set, où il a raté le coche car il a eu des balles de 5-5 après avoir été mené 5-2, avant de finalement s'incliner sur sa quatrième balle de match. Tête de série n°26, l'Argentin Guido Pella a dû lutter pendant cinq sets et 3h39 pour se défaire d'Andrea Seppi : 6-4, 4-6, 4-6, 7-5, 6-1. L'Italien menait pourtant 4-2 dans le quatrième set après avoir gagné les deux précédents. Mais il s'est totalement écroulé ensuite, ne marquant plus que deux jeux. Pella sera opposé au finaliste de l'an passé, Kevin Anderson, qui poursuit sa route avec une victoire en quatre sets sur Janko Tipsarevic, qui tente de revenir après une longue absence et qui pointe aujourd'hui au 288eme rang mondial. Le Sud-Africain a gagné 6-4, 6-7, 6-1, 6-4, dans un match où il a servi 24 aces et n'a eu qu'une seule balle de break à sauver, dans le deuxième jeu. Un ou deux break(s) dans chaque set lui ont permis de l'emporter, même si dans le deuxième, il a dû s'avouer vaincu au tie-break, sur le score de 7-5.

WIMBLEDON (Grande-Bretagne, Grand Chelem, gazon, 15 651 338€)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

Deuxième tour
Djokovic (SER, n°1) bat Kudla (USA) : 6-3, 6-2, 6-2
Hurkacz (POL) bat Mayer (ARG) : 6-7 (4), 6-1, 7-6 (7), 6-3
Auger-Aliassime (CAN, n°19) bat Moutet (FRA, Q) : 6-3, 4-6, 6-4, 6-2
Humbert (FRA) bat Granollers (ESP, Q) : 6-4, 7-6 (3), 7-5

Medvedev (RUS, n°11) bat Popyrin (AUS, Q) : 6-7 (6), 6-1, 6-4, 6-4
Goffin (BEL, n°21) bat Chardy (FRA) : 6-2, 6-4, 6-3
Verdasco (ESP) bat Edmund (GBR, n°30) : 4-6, 4-6, 7-6 (3), 6-3, 6-4
Fabbiano (ITA) bat Karlovic (CRO) : 6-3, 6-7 (6), 6-3, 6-7 (4), 6-4

Anderson (AFS, n°4) bat Tipsarevic (SER) : 6-4, 6-7 (5), 6-1, 6-4
Pella (ARG, n°26) bat Seppi (ITA) : 6-4, 4-6, 4-6, 7-5, 6-1
Opelka (USA) bat Wawrinka (SUI, n°22) : 7-5, 3-6, 4-6, 6-4, 8-6
Raonic (CAN, n°15) bat Haase (PBS) : 7-6 (1), 7-5, 7-6 (4)

Khachanov (RUS, n°10) bat Lopez (ESP, WC) : 4-6, 6-4, 7-5, 6-4
Bautista Agut (ESP, n°23) bat Darcis (BEL) : 6-3, 6-2, 4-2 abandon
Paire (FRA, n°28) bat Kecmanovic (SER) : 7-6 (5), 6-4, abandon
Vesely (RTC, Q) bat Cuevas (URU) : 4-6, 7-6 (5), 6-4, 6-4

Querrey (USA) - Rublev (RUS)
Millman (AUS) - Djere (SER, n°31)
Simon (FRA, n°20) - Sandgren (USA)
Fucsovics (HUN) - Fognini (ITA, n°12)

Cilic (CRO, n°13) - Sousa (POR)
Evans (GBR) - Basilashvili (GEO)
Berankis (LIT) - Tsonga (FRA)
Kyrgios (AUS) - Nadal (ESP, n°3)

Nishikori (JAP, n°8) - Norrie (GBR)
Johnson (USA) - De Minaur (AUS, n°25)
Struff (ALL, n°33) - Fritz (USA)
Kukushkin (KAZ) - Isner (USA, n°9)

Berrettini (ITA, n°17) - Baghdatis (CHY, WC)
Koepfer (ALL, WC) - Schwartzman (ARG, n°24)
Pouille (FRA, n°27) - Barrère (FRA, Q)
Clarke (GBR, WC) - Federer (SUI, n°2)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.