Wimbledon (H) : Après sa victoire face à Norrie, Federer voit du positif dans son jeu

Wimbledon (H) : Après sa victoire face à Norrie, Federer voit du positif dans son jeu©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 03 juillet 2021 à 22h35

A la suite de sa victoire au troisième tour de Wimbledon face à Cameron Norrie, Roger Federer est revenu face à la presse sur l'amélioration de son jeu et de son état d'esprit.



Roger Federer sera bien au rendez-vous de la deuxième semaine à Wimbledon. Alors que sa défaite prématurée à Halle n'avait pas permis de dissiper tous les doutes quant au niveau réel du Suisse sur gazon, le Suisse s'est qualifié pour les huitièmes de finale aux dépens de Cameron Norrie. « Cette victoire signifie beaucoup pour moi », a confié le numéro 8 mondial en conférence de presse à l'issue de la rencontre disputée sur le Centre Court. Le seul regret au sortir du terrain est un jeu de service manqué. « Je pense avoir joué un très bon match, à part peut-être ce jeu où Cameron Norrie m'a breaké un peu trop facilement, a déclaré Roger Federer. Ces quelques minutes ont été difficiles après avoir raté le break et perdu le set. Il a su me pousser, le mérite lui revient. » Cette victoire face au Britannique est une « référence » aux yeux de celui qui a remporté huit fois Wimbledon. « C'est très positif pour moi d'être capable de battre un joueur comme ça, en forme, qui a beaucoup de matchs dans les jambes, devant son public, ajoute la tête de série numéro 6 du tournoi. Je sais qui j'ai battu. »

Federer : « J'ai trouvé mon rythme »

Déclarant à nouveau avoir été chanceux de voir Adrian Mannarino abandonner au premier tour, Roger Federer assure que son jeu a changé depuis. « Depuis, j'ai trouvé mon rythme. Je n'ai pas toujours eu un timing parfait à la frappe, mais j'ai presque tout le temps essayé de jouer en avançant, a ajouté le Bâlois face à la presse. Quand tu fais ça, comme je l'ai fait contre Richard Gasquet, tu vas toujours rater de temps en temps. L'essentiel, c'est d'accepter ces quelques erreurs et d'avancer. » Assurant s'être senti « en paix » sur le court pour une des premières fois sur le court, le Suisse a également ressenti « une forme de tranquillité » dans ce qu'il faisait. « Aux changements de côté, il n'y avait pas de pensées positives ni négatives, j'étais simplement assis et détendu, a ensuite ajouté Roger Federer. C'est comme ça que je veux être. C'est un signe très positif pour moi. » Un état d'esprit que le vainqueur de 20 titres en Grand Chelem va devoir conserver lors de la deuxième semaine avec un huitième de finale face à Lorenzo Sonego qui l'attend.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.