Wimbledon - Federer : " Je ne mérite pas de gagner "

Wimbledon - Federer : " Je ne mérite pas de gagner "©Media365
A lire aussi

Rédaction Sport365, publié le jeudi 12 juillet 2018 à 07h48

Sorti mercredi dès les quarts de finale de Wimbledon après avoir été renversé en cinq sets par Kevin Anderson, Roger Federer se posait naturellement beaucoup de questions. Le champion suisse, qui va faire un break avant la tournée nord-américaine, ne semblait pas spécialement inquiet pour autant.

Comment expliquez-vous cette énorme déconvenue face à Kevin Anderson ?
C'est comme ça : contre des grands serveurs, tu n'es jamais vraiment safe (sic), même quand tu as des balles de break qui sont comme des balles de match et peuvent te permettre te faire la décision. Et trois heures plus tard, tu te demandes pourquoi ça n'a pas marché.

Justement, avez-vous la réponse à cette question ?
Peut-être parce qu'il a mis un service qui était trop bien, peut-être parce que je n'ai pas su faire le retour ou les coups un peu extraordinaires qu'il faut faire dans des moments délicats du match. Mais ça, aujourd'hui (mercredi), ce n'était pas là. J'aurais pu le pousser davantage à faire lui-même des choses extraordinaires. Parce que je trouve qu'il a très bien joué, mais je trouve que je ne l'ai pas assez poussé, et c'est peut-être pour ça que je ne mérite pas de gagner à la fin.

Comment analysez-vous cette défaite ?
Ça ne sert pas à grand-chose d'analyser un match à Wimbledon contre Anderson, parce que les matchs ici sont toujours particuliers, surtout contre les grands serveurs. C'est peut-être davantage me demander comment je perds trois sets d'affilée contre quelqu'un qui ne m'avait jamais pris un set auparavant. Est-ce que c'est mental ? Moi, je ne pense pas.

Federer : « Pas inquiet mais plutôt déçu »


Pensez-vous qu'il faille vite passer à autre chose, et si c'est le cas, comment allez-vous vous y prendre ? 
Oui, je vais pouvoir passer très rapidement à autre chose. Mais c'est vrai que ça aide quelques fois quand tu joues tout de suite un tournoi de nouveau. Mais mon plan a toujours été de faire une pause après Wimbledon et de repartir à l'entraînement et être en bonne forme pour l'Amérique du Nord. L'expérience aide forcément, la famille aussi, et c'est agréable aussi de revoir les copains quand je rentre en Suisse.

Doit-on s'inquiéter pour vous ?
Non, il ne faut pas s'inquiéter, mais c'est vrai que je suis plutôt déçu, surtout après les cinq dernières heures que je viens de passer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.