Wimbledon (F) : Les favorites presque toutes au deuxième tour

Wimbledon (F) : Les favorites presque toutes au deuxième tour©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 28 juin 2022 à 18h20

Hormis Belinda Bencic, toutes les favorites ont franchi le premier tour de Wimbledon ce mardi. A commencer par Iga Swiatek, qui a signé sa 36eme victoire de suite.



C'est assez rare pour être signalé, au vu ce qu'il s'est passé dans les derniers Grands Chelems, mais la plupart des grosses têtes de série seront au rendez-vous du deuxième tour à Wimbledon. A commencer par l'immense favorite, la n°1 mondiale Iga Swiatek. La Polonaise, qui n'a pas joué le moindre match de compétition depuis sa victoire à Roland-Garros il y a trois semaines, a signé une 36eme victoire de suite, au détriment de la qualifiée croate Jana Fett : 6-0, 6-3 en 1h14, en déroulant dans le premier set, puis en remportant cinq jeux consécutifs dans le deuxième. Auteure de la onzième meilleure série de victoires de l'histoire de la WTA, la Polonaise vise désormais les 41 victoires de Martina Navratilova pour entrer dans le Top 10. Aucun problème non plus pour la n°5 mondiale Maria Sakkari, tombeuse de la qualifiée australienne Zoe Hives : 6-1, 6-4 en 1h13 malgré deux jeux de service perdus. Paula Badosa, n°4 mondiale, a quant à elle remporté son premier match sur gazon de la saison au détriment de Louisa Chirico : 6-2, 6-1 en 56 minutes, en ne perdant qu'une seule fois son service. L'Espagnole sera opposée à Irina Bara (122eme), qui a éliminé la Française Chloé Paquet (106eme) sur le score de 6-2, 6-4 en 1h20 en la breakant quatre fois.

Gauff a souffert, Krejcikova gagne enfin

La finaliste de Roland-Garros Coco Gauff (n°12) a quant à elle beaucoup plus souffert. Opposée à la 54eme mondial Elena Ruse, l'Américaine a dû lutter pendant 2h29 avant de l'emporter 2-6, 6-3, 7-5, dans un match à 18 doubles-fautes et 8 breaks au total. Passée à côté du premier set, Gauff a gagné le deuxième grâce à un break à 3-2, puis le troisième avec un break décisif à 5-5, avant de conclure sur un jeu blanc. Ca passe aussi pour sa compatriote Amanda Anisimova (n°25) face à la Chinoise Yuan (6-3, 6-4 sans perdre son service) et pour l'ancienne gagnante de Roland-Garros Barbora Krejcikova, qui n'avait plus gagné depuis le 22 février et s'est défaite de la Belge Maryna Zanevska (7-6, 6-3). Sa compatriote Karolina Muchova a quant à elle été éliminée par Simona Halep (n°18), sacrée à Wimbledon par le passé, qui l'a emporté 6-3, 6-2 sans trembler, en servant 90% de premières balles et sans avoir la moindre balle de break à sauver. Autre ancienne gagnante, Petra Kvitova, victorieuse samedi du tournoi d'Eastbourne, a lâché un set contre Jasmine Paolini avant de l'emporter 2-6, 6-4, 6-2 en 1h42. La Tchèque a notamment commis 10 doubles-fautes et a perdu trois fois son service.

Les Suissesses au tapis

La journée a été mauvaise en revanche pour la délégation suisse. Belinda Bencic et Jill Teichmann, toutes deux têtes de série, ont en effet pris la porte dès le premier tour. Bencic (16eme mondiale), contrainte à l'abandon en finale à Berlin face à Ons Jabeur, a perdu contre Qiang Wang un match entamé lundi soir : 6-4, 5-7, 6-2 en 2h13. La Suissesse a perdu son service à sept reprises lors de ce match complètement fou. Alors qu'elle menait 4-2 dans le premier set, elle l'a finalement perdu 6-4, puis alors qu'elle était menée 5-1 dans le deuxième, elle l'a finalement perdu 7-5 ! Dans le troisième, Wang était en revanche la plus forte et n'a pas tremblé. Quant à Jill Teichmann (22eme mondiale), elle a subi la loi d'Alja Tomljanovic : 6-2, 6-3 en 1h18.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.