Wimbledon : Djokovic à Londres lundi, mais sans être sûr de pouvoir jouer

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le dimanche 23 juin 2024 à 08h50

Opéré du genou droit le 5 juin dernier, Novak Djokovic rêve toujours de disputer Wimbledon, et se rendra d'ailleurs à Londres dès lundi, à une semaine du coup d'envoi du tournoi.

Novak Djokovic comme Rafael Nadal. A l'instar de l'Espagnol, qui était arrivé à Paris une semaine avant le coup d'envoi de Roland-Garros, ce qui n'est pas dans ses habitudes, afin de se tester physiquement sur la terre battue de la Porte d'Auteuil et officialiser sa participation au tournoi, Novak Djokovic va se rendre à Londres dès ce lundi. Alors qu'un forfait du Serbe semblait quasi-certain suite à son opération du genou droit le 5 juin, il veut visiblement tenter sa chance sur le gazon londonien, à une semaine du coup d'envoi du tournoi. Si les sensations sont bonnes, alors il figurera bien dans le tableau, dont le tirage au sort sera effectué vendredi. Cette semaine, Novak Djokovic a publié deux vidéos de lui sur les réseaux sociaux : l'une en train de faire du vélo et de la muscu, l'autre en train de courir et faire quelques étirements. Le corps de l'homme aux 24 tournois du Grand Chelem semble récupérer bien plus rapidement que prévu de l'opération, puisqu'on estimait la période de convalescence à trois semaines. "Mon amour pour ce sport est très fort et le désir de concourir au plus haut niveau est ce qui me pousse à continuer. Je vais faire de mon mieux pour être en bonne santé et en forme pour revenir sur le terrain dès que possible", disait-il après l'opération.

L'objectif, c'est Paris

Finaliste des cinq derniers Wimbledon (quatre victoires, une défaite), le Serbe a une marge d'avance sur une grande partie de la concurrence sur gazon et peut vraisemblablement débuter le tournoi en étant diminué, et tenter d'arriver au top en deuxième semaine. Un forfait à Wimbledon, où il s'était incliné en finale l'an passé, le ferait reculer à la cinquième place mondiale. Mais son objectif de l'été n'est clairement pas de remonter sur le trône de l'ATP, mais de décrocher une première médaille d'or olympique, lui dont la présence aux JO a été confirmée cette semaine par le comité olympique serbe. Qu'il participe ou non à Wimbledon, Novak Djokovic basculera très rapidement sur terre battue pour tenter de briller à Paris dans un peu plus d'un mois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.