Wimbledon : Cornet dans le club des cinq

Wimbledon : Cornet dans le club des cinq©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le dimanche 03 juillet 2022 à 08h53

En battant Iga Swiatek à Wimbledon, Alizé Cornet a réalisé un exploit rare.



L'exploit est donc venu d'une Française, Alizé Cornet ! Après 37 victoires amassées consécutivement sur le circuit, Iga Swiatek est tombée samedi après-midi ! La numéro 1 mondiale, que l'on pensait insubmersible à force d'empiler les succès et les tournois remportés, s'est arrêtée au 3eme tour de Wimbledon sur le court n°1 face à une adversaire inattendue. A 32 ans, la 37eme joueuse du classement WTA a fait ce qu'une joueuse n'était plus parvenue à faire depuis Jelena Ostapenko à Dubaï, en février... Auteure d'un grand match, Cornet a stoppé facilement la Polonaise qui venait de glaner 6 tournois de suite - dont Roland-Garros - en 2 sets (6-4, 6-2).

Cinq Françaises ont sorti une numéro 1 en Grand Chelem


Une Française qui bat une numéro 1 mondiale dans un tournoi du Grand Chelem, ce n'était plus arrivé depuis 8 ans. Alizé Cornet, déjà, avait signé pareil exploit à... Wimbledon, également ! En 2014, la Niçoise s'était « payée » Serena Williams au 3eme tour (1-6, 6-3, 6-4), et c'était déjà sur le même court numéro 1 du All England Club. Dans l'ère Open (depuis 1968), Cornet fait partie d'un club de cinq joueuses françaises à avoir frappé très fort en s'offrant la reine du classement dans un des quatre plus grands tournois de l'année.

Pierce l'a fait trois fois

Comme elle, Marion Bartoli avait réalisé pareille performance à deux reprises : contre Justine Henin à Wimbledon en 2007 (1-6, 7-5, 6-1) et face à Jelena Jankovic à l'Open d'Australie 2009 en 8emes de finale (6-1, 6-4). Une seule Française a fait mieux : Mary Pierce. La lauréate de Roland-Garros et de l'Open d'Australie s'est offerte une n°1 mondiale à trois reprises en Grand Chelem. Trois fois à Roland-Garros dont deux en demi-finales ! Contre Steffi Graf (6-2, 6-2) en 1994, Martina Hingis en 2000 (6-4, 5-7, 6-2), et face à Lindsay Davenport en quarts (6-3, 6-2) en 2005. Les deux autres représentantes tricolores qui ont réussi à sortir une n°1 dans un Majeur sont Julie Coin, tombeuse d'Ana Ivanovic au 2eme tour de l'US Open 2008 (6-3, 4-6, 6-3), et Amélie Mauresmo qui avait écarté Davenport en demi-finales de l'Open d'Australie 1999 en 3 set disputés (4-6, 7-5, 7-5).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.